Mimie Mathy se confie sur la maternité…

Mimie Mathy se confie sur la maternité…
Mimie Mathy se remet doucement de la lourde opération du dos qu'elle a subie en janvier dernier. Elle s'est confiée lors de son passage dans l'émission de Michel Drucker. L'occasion d'aborder le thème de la maternité...

Mimie Mathy revient enfin sur le devant de la scène après plusieurs mois d’absence. En effet, la comédienne a été opérée du dos, ce qui lui avait notamment fait rater les Enfoirés. Mais aujourd’hui, elle va beaucoup mieux, et c’est un véritable plaisir de la voir en si bonne forme. D’ailleurs, elle était récemment invitée dans l’émission Vivement Dimanche Prochain. Elle a profité de son passage sur le plateau pour se confier sur des sujets parfois délicats, comme celui de la maternité.

De jolies confidences

Installée dans le désormais célèbre canapé rouge, Mimie Mathy est apparue particulièrement radieuse et souriante à la télévision, rassurant ainsi ses nombreux fans.

Mimie Mathy était accompagnée à l’occasion de l’auteur Gilles Legardinier. C’est avec lui qu’elle a co-écrit le livre intitulé Vaut-il mieux être toute petite ou abandonnée à la naissance ? Dans cet ouvrage, elle se confie sur ses doutes, sa vie, ses épreuves, ses douleurs. Et notamment, elle a abordé le délicat sujet de la maternité.

La joie d’être mère…

Car oui, Mimie Mathy avait envie d’avoir des enfants. Malheureusement, son vœu ne s’est pas réalisé. L’actrice âgée de 59 ans a expliqué :

Je me disais qu’il fallait que je rencontre le bon papa mais j’ai telle­ment attendu.

Elle est mariée depuis maintenant 12 ans au chef cuisiner Benoist Gérard. Ils n’ont pas eu d’enfant, car ils se sont rencontrés un peu trop tard :

C’était un peu tard mais je me suis posée la question.

Mais finalement, Mimie Mathy ne semble pas véritablement regretter de ne pas avoir eu d’enfant. Oui, elle aurait aimé pouponner et connaître les joies de la maternité, mais l’idée de transmettre son handicap à un enfant reste quelque chose de difficile à assumer :

Je ne sais pas si j’aurais mis au monde un enfant comme moi volon­tai­re­ment. Moi, j’ai été un acci­dent de la nature. À l’époque, il y avait l’élec­tri­cité mais il n’y avait pas encore les écho­gra­phies. Je ne sais pas si j’aurais été capable d’impo­ser à un enfant le fait d’être comme moi en le sachant.

Des réflexions douloureuses qui nous prouvent que malgré tout, son handicap n’est pas facile à vivre au quotidien, contrairement à ce qu’elle montre à l’écran. C’est une femme courageuse qui a beaucoup souffert. Des déclarations particulièrement touchantes.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Nous sommes désolés, vous devez être connecté pour faire un commentaire.
Potins.net