Yann Barthès : Facebook a voulu le censurer !

Yann Barthès : Facebook a voulu le censurer !
Le réseau social a tenté de faire pression sur Yann Barthès en contactant directement TF1 son employeur.

Yann Barthès a la langue bien pendue dans son programme Quotidien sur TMC. Une émission rendue possible par le groupe TF1 à qui appartient la chaîne.

Yann Barthès s’attaque à Facebook

Yann Barthès a une petite dent contre Facebook ces derniers jours. La cause ? Lors des attentats de ChristChurch en Nouvelle-Zélande, le terroriste a pu diffuser en direct sur le réseau social pendant plusieurs minutes. Les équipes de Quotidien ont donc fait un sujet sur le fait que Facebook soit capable de faire disparaître une photo de téton plus rapidement qu’une vidéo de massacre.

Bon joueur, Yann Barthès a proposé aux patrons de Facebook France de venir s’expliquer en plateau. Une proposition que ceux-ci ont déclinée comme il l’a fait savoir. Mais les choses sont allées plus loin, comme l’a sous-entendu l’animateur le 21 mars dernier.

Autant dans cette société, tout le monde est heureux, tout le monde est trop content d’aller travailler parce qu’il y a du faux gazon dans les bureaux. Tout le monde est libre, tout le monde s’aime, tout le monde sourit, tout le monde prend la vie du bon côté. Mais quand on les bouscule, ils ne prennent pas la vie du bon côté. Ils n’ont pas trop aimé ce qu’on a fait cette semaine.

Après avoir expliqué que TF1 avait été contactée par Facebook, l’animateur a expliqué comment le joindre plus facilement à l’avenir.

Alors que c’est bête, j’avais créé mon nouveau compte sur Facebook, Yannou Barthos le Deglingos. La prochaine fois, contactez-moi là, ça sera plus direct !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !