Luke Perry : Pourquoi il avait refusé de reprendre le rôle de Dylan McKay

Luke Perry : Pourquoi il avait refusé de reprendre le rôle de Dylan McKay
Luke Perry avait refusé de d'interpréter à nouveau le rôle de Dylan McKay, personnage emblématique de la série Beverly Hills. Découvrez pourquoi.

C’est une nouvelle qui a secoué de nombreux fans de la série-phare des années 90. Hospitalisé en urgence, Luke Perry, victime d’un AVC à la fin du mois dernier, ne s’est hélas jamais réveillé. L’acteur de 52 ans a rendu l’âme à l’hôpital et laissé en deuil de nombreux fans, qui lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. L’ancien acteur de Riverdale s’est éteint entouré de sa famille, sa fiancée Wendy Madison Bauer avec qui il venait de se fiancer, ses deux enfants Jack et Sophie, ainsi que leur mère.

Pourquoi Luke Perry n’a pas participé à Beverly Hills 90210

La disparition brutale de l’acteur a surpris nombre de ses admirateurs, ainsi que ses anciens collègues de tournage. S’il entamait la troisième saison de la série Riverdale, dans laquelle il incarnait le père d’Archie, Luke Perry était surtout connu pour avoir interprété le rôle de Dylan McKay dans la série Beverly Hills, le petit ami rebelle de Brenda, joué par Shannen Doherty. Cette dernière lui a d’ailleurs un touchant hommage sur les réseaux sociaux. Star des années 90, le comédien avait toutefois refusé de reprendre le rôle qui l’aura fait connaître.

La série, qui aura marqué nombre de trentenaires et quadragénaires, a été remise au goût du jour en 2008. Shannen Doherty, Jenny Garth et Tori Spelling ont répondu présentes et y ont fait plusieurs apparitions. Seulement, Luke Perry ne faisait pas partie des anciens. En effet, le comédien était trop accaparé par son rôle dans la série Riverdale et ne pouvait pas s’impliquer dans un autre tournage.

Comme l’explique TMZ, l’ancien petit ami de Brenda à l’écran était d’accord pour apparaître en tant que guest star. Mais il avait néanmoins reconnu qu’il lui serait difficile de reprendre le rôle de Dylan sans la présence d’Aaron Spelling, le producteur de la première version de Beverly Hills.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !