Meghan Markle « terrifiée » ? Son père Thomas envisage de se rendre à Londres

Meghan Markle « terrifiée » ? Son père Thomas envisage de se rendre à Londres
Le père de Meghan Markle, Thomas, revient à la charge. “Inquiet” pour sa fille, il est prêt à tout pour se rendre à Londres dans l’espoir de parler à la Duchesse de Sussex.

Les relations entre Meghan Markle et son père Thomas n’ont pas toujours été au beau fixe. Après le scandale de la fausse paparazzade, l’interview donnée à Good Morning Britain ou encore ses critiques formulées contre la Reine, l’homme de 73 ans n’en finit plus de faire parler de lui. Lors du mariage royal, il avait laissé sa place au Prince Charles pour conduire la jeune femme à l’autel pour épouser le Prince Harry.

Interviewé par Sun on Sunday ce 15 juillet, le père de la duchesse de Sussex affirme avoir perdu contact avec cette dernière.

Je ne vais pas agiter des drapeaux et me ridiculiser. Je trouverai un hôtel et j’essaierai de les contacter […] Je t’aime, tu me manques, je suis désolée pour les erreurs que j’ai commises, je veux faire partie de ta vie (…) Décroche ton téléphone.

Désespéré, Thomas Markle joue sur la corde sensible pour que sa fille Meghan reprenne ainsi contact avec lui.

J’ai fait une crise cardiaque. Je pourrais mourir bientôt, vraiment. Est-ce qu’elle veut que ce soit la dernière chose que nous nous soyons dite ?

Il fait ainsi référence à la crise cardiaque qui a entraîné son opération l’ayant empêché d’assister au mariage royal.

Meghan Markle « terrifiée » ?

Inquiet pour sa fille depuis quelques temps, Thomas Markle souhaiterait ainsi se rendre à Londres par tous les moyens. Affirmant vouloir reformer une famille malgré ses nombreuses erreurs, il semblerait que Meghan Markle ne l’entende pas de cette oreille.

Je le vois dans ses yeux, sur son visage et dans son sourire. Je l’ai vue sourire pendant des années. Je connais son sourire. Je n’aime pas celui que je vois actuellement. Ce n’est pas un sourire de façade, c’est un sourire douloureux (…) Cela m’inquiète vraiment. Je pense qu’elle est sous trop de pression.

Pour lui, si sa fille a rencontré Donald Trump, elle peut lui laisser une seconde chance.

Je suis triste que nous en soyons arrivés à un tel point. Je sais, j’ai ma part de responsabilités. Mais, j’ai déjà fait comprendre que je payerai cela le restant de ma vie. Je souhaite toujours rencontrer la Reine. Si elle rencontre Donald Trump, pourquoi pas moi ? J’aimerai être traité comme le père de Meghan. Je devrai recevoir le respect du père de la mariée.

Pas sûr que ces déclarations fassent ainsi changer d’avis la Duchesse de Sussex…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !