Le prince Harry répond (enfin) à la polémique des jets privés

Le prince Harry répond (enfin) à la polémique des jets privés
Alors qu'il est accusé d'avoir utilisé à plusieurs reprise un jet privé avec son épouse Meghan Markle, le prince Harry a tenu à défendre ses choix face aux journalistes.

C’est LA polémique qui a secoué la famille royale cet été. Souvenez-vous, alors que Meghan Markle et le Prince Harry multiplient les discours sur l’écologie et la préservation de la planète, les médias révèlent que le couple royal utilise des jets privés pour se rendre en vacances. Ni une, ni deux, les britanniques montent au créneau et reprochent au Sussex d’être « hypocrites ». Face à la pluie de critiques, leur ami de longue date Elton John avait même tenu à les défendre, expliquant avoir lui-même loué le jet en question pour leur permettre de profiter d’un séjour au calme avant d’ajouter :

Pour soutenir l’engagement du Prince Harry en faveur de l’environnement, nous avons veillé à ce que leur vol soit neutre en carbone et calculé la bonne contribution en empreinte carbone.

Des propos qui n’avaient pas réussi à convaincre leurs détracteurs, ni même le père de Meghan Markle, Thomas, qui ne s’est d’ailleurs pas privé de participer à ce lynchage.

Le prince Harry monte au créneau

Si Meghan Markle et le Prince Harry avaient choisi de garder le silence, cette polémique a visiblement poussé le fils de Lady Diana à prendre la parole. Ce mardi 3 septembre, le duc de Sussex a présenté à Amsterdam un projet visant à limiter l’impact du tourisme de masse sur la planète. Baptisée “Travalyst”, cette initiative vise à “rendre les voyages plus durables, à aider à protéger les destinations, à profiter aux communautés locales à long terme, et à permettre aux consommateurs de faire des choix plus écologiques lorsqu’ils voyagent”.

Une idée qui n’a visiblement pas convaincu les journalistes présents sur place qui ont profité de cette occasion pour l’interroger sur ses voyages en jet privé. Le prince Harry a alors d’abord assuré : « Je passe 99% de ma vie à parcourir le monde en vol commercial » avant d’ajouter qu’il continuerait d’avoir recours à des jets privés « de temps en temps », pour “assurer la sécurité de [sa] famille”. “C’est aussi simple que cela”, a-t-il conclu.

Pas sûr qu’il arrive à convaincre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :