Gad Elmaleh évoque sa rupture avec Charlotte Casiraghi : « Une séparation n’est jamais facile »

Gad Elmaleh évoque sa rupture avec Charlotte Casiraghi : « Une séparation n’est jamais facile »
Quatre ans après leur rupture, Gad Elmaleh évoque sa séparation avec Charlotte Casiraghi, qui est également la mère de son fils Raphaël.

Leur idylle en avait surpris plus d’un. En 2013, Gad Elmaleh accompagnait Charlotte Casiraghi au Bal de la rose. Quelques mois plus tard, le couple accueillait un petit garçon, Raphaël. Mais en 2015, leur histoire d’amour prenait fin. Une rupture sur laquelle l’humoriste revient dans les colonnes du magazine Gala. Ainsi, le comédien confie :

Une séparation n’est jamais facile, mais il faut que cela se passe bien pour le petit.

Gad Elmaleh l’avoue, à Monaco, il se sentait comme un « fish out of the water » [un poisson hors de son bocal, ndlr]. D’ailleurs, cette relation lui a valu quelques moqueries :

Bien sûr, à Paris ou ailleurs, des copains me posaient des questions sur le Rocher ou me charriaient…

Pas de quoi vexer pour autant l’humoriste qui estime que toutes ces interrogations étaient légitimes :

Tu ne peux pas non plus faire comme si tout était normal : il s’agit de quelque chose d’extraordinaire, au sens littéral du mot.

« J’ai beaucoup de respect pour la famille de mon fils »

Malheureusement, son conte de fées est aujourd’hui terminé. Charlotte Casiraghi a refait sa vie. Il se murmure même que la jeune femme s’apprête à épouser son compagnon de longue date, Dimitri Rassam. Mais elle sera à jamais liée à Gad Elmaleh, qui est le papa de son fils aîné. Malgré la rupture, l’humoriste avoue garder de bons rapports avec sa belle-famille :

J’ai beaucoup de respect pour la famille de mon fils, avec qui j’ai de bons rapports. Et je ne vous dis pas ça par diplomatie. Je le pense profondément.

Preuve en est que les histoires d’amour ne se terminent pas toujours mal.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !