Valérie Trierweiler : Sa tentative ratée de réconciliation avec Ségolène Royal

Valérie Trierweiler : Sa tentative ratée de réconciliation avec Ségolène Royal
Un temps rivales, Valérie Trierweiler a tenté d'enterrer la hache de guerre avec Ségolène Royal. Mais cette dernière ne l'a visiblement pas entendu de cette oreille.

Ce n’est un secret pour personne : Ségolène Royal et Valérie Trierweiler ne sont pas vraiment les meilleures amies du monde, bien au contraire. Leur rivalité a débuté en 2007. A l’époque, François Hollande décide de quitter la mère de ses quatre enfants afin de se mettre en couple avec la journaliste de Paris Match. Pourtant, cette dernière semble avoir une dent contre sa rivale.

En effet, c’est dans le livre Un président ne devrait pas dire ça (Stock), que François Hollande confie :

L’obsession de Valérie, ce n’était pas Julie [Gayet] ou une autre. C’était Ségolène. [Valérie Trierweiler] n’était jamais rassurée. Parce qu’elle pensait toujours que Ségolène allait revenir.

Preuve en est, en 2012, Valérie Trierweiler soutient Olivier Falorni, qui est opposé à Ségolène Royal lors du second tour des législatives à La Rochelle.

Valérie Trierweiler snobée

Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Valérie Trierweiler a retrouvé l’amour, tirant un trait définitif sur sa relation avec François Hollande. Plus épanouie que jamais, elle a même essayé de se réconcilier avec Ségolène Royal. C’est ce que révèle le magazine Closer dans son dernier numéro, en vente dans les kiosques depuis ce vendredi 13 septembre. L’hebdomadaire dévoile quelques extraits du nouveau livre choc de la journaliste.

On y apprend ainsi que celle-ci a récemment essayé de joindre Ségolène Royal quand Paris Match a souhaité mettre une figure féministe en avant de l’un de ses numéros. En vain. L’ancienne ministre ne lui a jamais répondu. Philosophe, Valérie Trierweiler confie :

Elle a refusé, je peux la comprendre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !