Melania Trump forcée de se séparer d’une collaboratrice afin d’éviter un scandale

Melania Trump forcée de se séparer d’une collaboratrice afin d’éviter un scandale
Melania Trump n'a pas eu d'autre choix que de s'éloigner de l'une de ses anciennes amies et proches collaboratrices. Celle-ci est impliquée dans le scandale des comptes de campagne du président américain.

Melania Trump se serait bien passée de ce qui se dit sur elle en ce moment. Si elle est souvent critiquée sur son comportement ou le prix exorbitant de ses tenues, Melania Trump doit affronter une énième critique sur un autre sujet.

L’ancien mannequin a dû cesser toute collaboration avec Stephanie Winston Wolkoff, amie de longue date et également collaboratrice spécialisée dans l’évènementiel. Il a en effet été dénoncé, en février par le New York Times, la somme faramineuse dépensée pour la cérémonie d’investiture de Donald Trump, estimée à plus de 23 millions d’euros. Mais ce qui pose également problème est la « petite commission » empochée par l’amie de l’épouse de Donald Trump.

La fin d’une amitié ?

En apprenant « par la presse » que Stephanie Winston Wolkoff avait touché 1,44 milions d’euros pour ses prestations, Melania Trump s’est empressée de réagir. Son équipe a annoncé publiquement au mois de mars que la collaboration avait cessé entre les deux femmes. Mais également que la Première Dame américaine ignorait totalement le montant des frais déboursés afin de régler la prestation de son amie.

La principale concernée, désignée comme une « collaboratrice spéciale de l’administration Trump », fait état d’une tempête dans un verre d’eau en assurant que les raisons de son départ sont moins sulfureuses qu’il n’y paraît. Elle déclarait d’ailleurs le mois dernier au magazine Town and Country :

Bien que ce ne soit pas aussi passionnant que l’histoire fictive qui a éclaté, la vraie raison pour laquelle je ne travaille plus à la Maison Blanche est parce que tous les contrats de bénévolat, gratuit, ont été résiliés.

Stephanie Winston Wolkoff espère néanmoins rester proche de l’administration Trump et continuer à être « une source de conseil et de soutien à titre informel ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !