Gilets Jaunes : Brigitte Macron plus inquiète que jamais

Gilets Jaunes : Brigitte Macron plus inquiète que jamais
Tout comme Emmanuel Macron, Brigitte Macron est devenue la cible des Gilets Jaunes. Des attaques qui ne sont pas sans inquiéter la Première dame, dont la vie a été chamboulée ces dernières semaines.

La colère gronde aux quatre coins de la France. Cela fait plusieurs semaines maintenant que les Gilets Jaunes manifestent aussi bien à Paris qu’en Province. Des manifestations qui ne sont pas s’en inquiéter Brigitte Macron. En effet, la Première dame est elle aussi dans le viseur des manifestants. On se souvient des déclarations d’une militante qui s’était exclamée au mois de décembre dernier :

Il commence à nous prendre la tête. Il n’écoute personne, il ne pense qu’à son petit confort, qu’à sa petite Brigitte. Mais nous, on veut voir Brigitte à poil sur un tas de palettes !

Mais en plus d’être la cible d’attaques, des manifestants se sont également installés devant sa propriété, située au Touquet. Une propriété où la femme d’Emmanuel Macron aime aller se reposer. Mais depuis plusieurs semaines, la Première dame a été contrainte de limiter ses déplacements.

« Le ministère de l’Intérieur craint des bousculades, une agression, voire bien pire »

C’est ce que rapporte le quotidien Le Monde, cité par nos confrères de chez Voici :

Depuis le 1er décembre, Brigitte Macron n’a pas franchi les limites du périphérique (…) Adieu les longs week-ends à la Lanterne, aux confins du parc du château de Versailles, où Brigitte Macron a l’habitude d’acheter son pain dans les boulangeries avoisinantes : depuis la mi-novembre, les séjours sont brefs et rares. […] Le ministère de l’Intérieur craint des bousculades, une agression, voire bien pire…

Ainsi, Brigitte Macron est contrainte de rester à l’Elysée… du moins tant que les tensions ne se seront pas apaisées. Reste à savoir maintenant quand elles s’apaiseront.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !