Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers

Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers
Voir le diaporama
4 Photos
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains

Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains

Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains

Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers
Kim Kardashian de retour à la Maison Blanche pour défendre le droit des prisonniers américains

Kim Kardashian était de retour à la Maison-Blanche pour soutenir la réforme de la justice pénale aux côtés de Donald Trump.

Très engagée dans la politique carcérale, Kim Kardashian s’est rendue ce jeudi 13 juin à la Maison Blanche. Aux côtés de Donald Trump, la star de téléréalité a pris part aux discussions autour de la réforme de la justice qui a été approuvée en décembre dernier par le Sénat.

« J’ai envie de faire la différence »

A 38 ans, celle qui étudie pour être avocate, veut désormais « aider le plus de gens possibles » dans sa nouvelle carrière professionnelle. Pour preuve, Kim Kardashian s’investit très activement dans la libération de prisonniers condamnés à des peines lourdes. En effet, ces derniers mois, la star de télé-réalité a ainsi été impliquée dans la libération de près de vingt prisonniers. Tous avaient été condamnés à de lourdes peines, à l’image d’Alice Marie Johnson. Cette femme de 64 ans avait écopé de la prison à perpétuité pour son implication dans une organisation de trafic de cocaïne.

Ainsi, ce jeudi 13 juin, l’épouse de Kanye West était invitée à la Maison Blanche par le président américain Donald Trump. Elle a notamment pu participer aux échanges sur la nouvelle réforme pénale américaine. Accompagnée de ses avocats mais aussi entourée de Jared Kushner et Ivanka Trump, Kim Kardashian a prononcé un discours devant les caméras après avoir été introduite par le président américain.

C’est une amie, une magnifique personne.

A déclaré Donald Trump, estimant que Kim Kardashian avait fait « un travail incroyable ».

« Seconde chance »

Apprêtée d’un ensemble vert, la vedette de télévision a rejoint le chef d’Etat. Tous deux ont échangé une poignée de main chaleureuse. Puis Kim Kardashian a pris la parole. Elle a adressé un discours en faveur de la « seconde chance », pour les détenus.

En outre, Kim Kardashian a annoncé qu’elle avait mis en place un partenariat de covoiturage avec l’entreprise Lyft. L’objectif étant d’offrir aux anciens détenus des courses pour qu’ils se rendent à de futurs entretiens d’embauche. Selon elle, après avoir passé du temps à visiter de nombreuses prisons du pays, discuté avec des détenus et rencontré des personnes récemment libérées, l’un des plus gros obstacles consiste à « trouver le moyen de se rendre à des entretiens d’embauche et à travailler ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !