Héritage de Johnny Hallyday : Première victoire pour Laura et David aux Etats-Unis

Héritage de Johnny Hallyday : Première victoire pour Laura et David aux Etats-Unis
Après des mois de procédures, la justice américaine a rendu un verdict en faveur de Laura Smet et David Hallyday.

Voici une décision inattendue qui ne va pas du tout faire plaisir à Laeticia Hallyday. En effet, dans la nuit de mardi 19 à mercredi 20 mars, un tribunal californien a fermement refusé de transférer une partie des biens de Johnny Hallyday au JPS Trust. Entité dont Laeticia Hallyday est l’unique bénéficiaire.

Nouveau rebondissement

Pour mémoire, si le clan Hallyday est apparu très soudé le jour de l’enterrement, cette entente affichée a rapidement volé en éclat. En cause, l’héritage du chanteur dont chacun réclame son dû. Or, en vertu de la loi californienne, et selon les dernières dispositions du chanteur, « l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste » doit revenir à sa veuve. Cette décision, jugée inacceptable pour les aînés Hallyday a rapidement été contestée. Ainsi, ces derniers avaient-ils demandé que les modalités de l’héritage soient exercées en vertu de la loi française. 

En décembre dernier, après trois semaines de délibération, le tribunal de grande instance de Paris ordonnait le gel partiel des royalties du rockeur, détenus par ses trois maisons de disques. Au total, Laura Smet et son grand frère, David Hallyday, bénéficiaient ainsi de 37,5% de ces royalties. Laissant à leur belle-mère toute la liberté de transférer les 62,5% restants vers le JPS Trust.

Ainsi, après cette première victoire, Laura et David viennent de remporter aux Etats-Unis une nouvelle bataille dans ce combat acharné. En effet, selon une information de Reuters, citant Me Pierre-Jean Douvier, l’un des avocats des deux aînés du chanteur, un tribunal américain a refusé le transfert d’actifs de Johnny Hallyday vers le trust JP Smet. L’avocat a précisé qu’il s’agissait des redevances des maisons de disques et de quelques biens du chanteur.

Le gestionnaire du trust a essayé de contourner la justice française en tentant d’acter la compétence américaine.

A-t-il expliqué.

Pourtant, la guerre n’est pas encore gagnée pour Laura et David. En effet, d’autres rendez-vous judiciaires les attendent dans les prochaines semaines. Laeticia Hallyday espère notamment que la justice française se déclarera incompétente au profit des juridictions américaines le 22 mars prochain. Enfin, une nouvelle audience aux Etats-Unis est attendue pour le 30 avril.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , , ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !