Charlène de Monaco : S’adapter à sa nouvelle vie a été une épreuve difficile

Charlène de Monaco : S’adapter à sa nouvelle vie a été une épreuve difficile

Les débuts sur le Rocher n’ont pas été de tout repos pour Charlène de Monaco, l’épouse d’Albert II. Elle avoue avoir été confrontée à certaines personnes hostiles au début de sa relation avec le prince de Monaco.

Charlène Wittstock a fait pleurer Albert II lors de la célébration de ses 10 ans de règne. En effet, elle lui a fait une jolie déclaration d’amour publique, une première pour celle qui est discrète sur sa vie privée :

Tu es un prince de coeur. Et tu es le prince de mon cœur.

La maman des jumeaux en dit un peu plus sur sa relation avec le Prince Albert II lors d’un entretien accordé à Paris Match :

Le prince Albert est doux, discret et natu­rel­le­ment char­mant. Dans ses fonc­tions prin­cières comme dans notre couple, il est le pilier, celui qui endosse toutes les respon­sa­bi­li­tés, celui qui inspire, qui encou­rage.

Le père de ses deux enfants est un homme présent :

C’est si touchant de l’ob­ser­ver commu­niquer avec nos jumeaux ! Il m’ar­rive très souvent de le surprendre en grande conver­sa­tion, si je puis dire, indif­fé­rem­ment avec Jacques ou Gabriella, les tenant dans ses bras avec une infi­nie tendresse.

Un bonheur qui lui ferait presque oublier ses premiers pas maladroits en prin­ci­pauté. Char­lène de Monaco confie que sa nouvelle vie n’a pas été évidente. Si leur relation est désormais admise et acceptée, les débuts ont été très difficiles :

Quelques-uns se sont montrés hostiles à mon égard, reje­tant ainsi le choix du souve­rain. Cela l’a atteint et blessé autant que moi-même. Dans cette épreuve, nous avons tous les deux souf­fert. (…) Mon époux a toujours été un soutien chaleu­reux et sans faille à mon égard, m’enjoi­gnant d’être patiente. Aujourd’­hui, je suis heureuse d’avoir suivi son affec­tueux conseil.

Cette déclaration vient balayer les nombreuses rumeurs de séparation. Le couple aspire au bonheur et Charlène de Monaco le confirme.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
5 commentaires

Chante comme si personne ne t'entendait !