Mort d’Ariane Carletti : Sa fille Eléonore Sarrazin raconte sa lutte contre la maladie

Mort d’Ariane Carletti : Sa fille Eléonore Sarrazin raconte sa lutte contre la maladie
Ce 3 septembre 2019, Ariane Carletti s'éteignait à l'âge de 61 ans. Pendant 20 ans, l'animatrice du Club Dorothée luttait contre un cancer. Sa fille Eléonore est revenue sur le combat de sa mère contre la maladie.

Réveil difficile pour les fans du Club Dorothée. Hier, la famille d’Ariane Carletti annonçait sa mort à l’âge de 61 ans. Une triste nouvelle qui a secoué de nombreuses célébrités mais aussi ses camarades du show. On pense notamment à Dorothée, « trop émue pour donner une interview », mais qui s’est tout de même exprimée, souhaitant se remémorer des bons souvenirs :

Je garderai en tête toutes ces années de complicité, d’émotions, de tendresse, de grands moments et d’aventures passés ensemble.

« Ça faisait quelque temps qu’elle s’était un peu repliée »

La disparition d’Ariane Carletti laisse également un vide dans le coeur de ses proches. En effet, la célèbre animatrice laisse derrière elle son ex mari, Rémi Sarrazin, (ancien batteur des Musclés) et leurs deux enfants Tristan (né en 1989) et Eléonore (née en 1994). Cette dernière s’est d’ailleurs exprimée sur la lutte contre le cancer de sa mère. Un combat qui aura duré près de 20 ans, avec plusieurs rechutes.

Rosa, son oncologue, a suivi maman jusqu’au bout avec une énergie intarissable. Entre nous, on n’a jamais voulu en parler, parce qu’il y avait de la coquetterie de sa part. Elle ne voulait pas qu’on s’inquiète. Elle n’a jamais voulu mentir aux gens non plus, ni être malhonnête. Alors, ça faisait quelque temps qu’elle s’était un peu repliée.

a-t-elle confié au Parisien.

Une maladie qui malheureusement a éloigné l’actrice de la scène.

Beaucoup de gens lui ont proposé de monter sur les planches. Elle savait pertinemment qu’elle ne pouvait pas être fiable. À certaines périodes, son taux d’énergie pouvait changer du tout au tout. Et elle ne voulait pas porter la responsabilité d’être sur scène.

La passion étant plus forte que tout, Ariane Carletti a eu l’occasion d’être jurée du cours Florent « quand elle avait l’énergie de se déplacer ». Mais la maladie ne la lâche pas…

Encore lundi, elle nous parlait de ce qu’elle désirait manger et quelles vacances elle aimerait organiser, a expliqué la jeune femme. Elle s’est battue comme une lionne. Elle a été super courageuse. Ma mère a affronté des montagnes qui étaient énormes. Elle les a gravies les unes après les autres. C’est juste que la dernière était un peu trop rude. Elle est partie entourée d’énormément d’amour.

Endeuillée, Eléonore n’oublie par pour autant les fans de sa mère et du Club Dorothée :

C’est ma maman, mais elle appartient aussi à des millions de gens qu’elle a bercés. Elle en était fière. On est tristes, mais on pense aussi à eux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :