États-Unis : un critique culinaire affiche (involontairement) un époux infidèle

États-Unis : un critique culinaire affiche (involontairement) un époux infidèle
Tom Sietsema, le critique culinaire du Washington Post a eu une discussion pour le moins étonnante avec l'une de ses lectrices. On vous explique.

Dans certains médias américains, la critique culinaire est un véritable art. Il y a de longs articles et de nombreuses photos pour illustrer les avis des spécialistes. C’est notamment le cas dans le Washington Post. C’est Tom Sietsema qui gère cette rubrique dans le journal. Pour le meilleur et pour le pire.

Tom Sietsema face à l’adultère

Chaque semaine, le journaliste échange directement avec ses lecteurs qui peuvent lui faire des remarques ou des suggestions. Mais, il y a quelques jours, le résultat s’est avéré plutôt déroutant. En effet, voici ce que lui a dit son interlocutrice.

Eh bien, Tom, votre dernière critique est illustrée par une photo de mon mari qui dîne avec une femme qui n’est pas moi

Face aux photographies, l’époux infidèle aurait avoué son écart. Mais la femme trompée ne semble pas en vouloir à Tom Sietsema, comme on peut le lire dans cet échange Twitter.

J’ai juste pensé que vous seriez amusé d’apprendre le rôle que vous avez joué dans le drame. En ce Thanksgiving, je vous suis reconnaissante d’avoir dénoncé un infidèle.

Le journaliste a eu du mal à croire à cette annonce.

S’il vous plaît, dites-moi que c’est une plaisanterie. Je détesterai savoir ce que j’ai fait.

Mais il admet ensuite qu’il y a une leçon à méditer dans cette affaire.

 Infidèles, prenez garde !

Plus sur le sujet