Escroquerie : Elle débourse près de 2.600 euros… pour un kebab

Escroquerie : Elle débourse près de 2.600 euros… pour un kebab
Victime d’une escroquerie bien rodée, une touriste a payé un kebab 2.600 euros dans un petit café de Jérusalem.

Cette touriste se souviendra très longtemps de son repas dans un café de la vieille ville de Jérusalem, en Israël. En effet, victime d’une escroquerie, elle a payé son shawarma, le kebab traditionnel des cuisines levantine et turque, 10.100 shekels soit environ 2.600 euros.

La victime, qui avait réglé l’addition avec sa carte bancaire, s’est rendu compte de la supercherie après avoir consulté son compte. Selon The Times of Israel, elle s’est immédiatement rendue au café pour demander au patron de la rembourser.

Une escroquerie très bien rodée

Toutefois, une dizaine de jours plus tard, le compte en banque de la jeune femme était toujours vide. L’argent n’a été crédité qu’après que l’incident a été couvert par des médias locaux. Le propriétaire de l’établissement a assuré qu’il s’agissait d’une erreur de transaction.

Or, un ancien employé a déclaré aux journalistes qu’il s’agissait d’une combine bien rodée afin d’arnaquer les touristes :

Ils n’ont pas de menu. Un shawarma coûte 80 shekels et les employés facturent le client en euros ou en dollars. Quelquefois, le client s’en rend compte et fait une remarque. Mais la plupart du temps, il signe juste la note et part. Il voit 80, il ne remarque pas que c’est en dollars…

Vous êtes avertis !

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.