Chine : Les médias censurent les oreilles des hommes

Chine : Les médias censurent les oreilles des hommes
La Chine a décidé de flouter les oreilles des hommes qui portent des boucles d’oreilles. Le gouvernement espère ainsi renforcer les caractéristiques chinoises de la masculinité.

En Chine, le gouvernement a décidé d’interdire les images d’hommes avec des boucles d’oreilles à la télévision. Il espère ainsi protéger une certaine image de la masculinité et minimiser l’impact de l’Occident.

D’ailleurs, dans le plus récent épisode d’une télé-réalité chinoise, les lobes de l’un des participants, Jing Boran, ont été floutés. Figure connue de la Chine, il n’est pas le seul à avoir été censuré. En effet, les oreilles de nombreux Chinois ont été floutées sur Weibo, car ils arboraient également une boucle d’oreille.

C’est conséquent avec la directive de purifier leur culture populaire de l’influence de l’Occident et de renforcer les caractéristiques chinoises de la masculinité.

a évoqué Grace Leung, une professeure à l’École de journalisme de l’Université chinoise de Hong Kong, interviewée par CNN.

La censure communiste

En matière de télévision, les lois du pays sont parmi les plus strictes et restrictives au monde. L’année dernière, le « CSA chinois » avait demandé aux télévisions de flouter les acteurs possédants des tatouages. Selon TVA Nouvelles, les images affichant la culture hip-hop, « underground » ou encore immorale ont aussi été interdites.

Avec le succès des contenus en ligne, la censure communiste s’est étendue aux plates-formes digitales. Toutefois, cette mesure a suscité la polémique sur les réseaux sociaux, le #MaleTVStarsCantWearEarrings s’est d’ailleurs répété des dizaines de milliers de fois sur Weibo.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !