Marlène Schiappa défend le droit d’Emily Ratajkowski à poser en string

Marlène Schiappa défend le droit d’Emily Ratajkowski à poser en string
Emily Ratajkowski aime poser en petites tenues, mais cela lui vaut de nombreuses remarques sexistes. Mais la bombe vient de recevoir le soutien inattendu de Marlène Schiappa !

Prise de position inattendue pour Marlène Schiappa. La secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes a défendu Emily Ratajkowski. Pour elle, ce n’est pas la quantité de vêtements qui détermine la capacité à défendre l’égalité.

Marlène Schiappa choisit ses combats

On a un peu de mal à suivre Marlène Schiappa ces derniers jours. En début de semaine, elle venait au secours de Yann Moix, en défendant son droit à être attiré par qui il souhaite. Désormais, elle vient au secours d’Emily Ratajkowski.

Dans une interview « Tu préfères » sur le compte Instagram Whondr, elle devait choisir entre Gaëlle Garcia Diaz, Dita Von Teese et Emily Ratajkowski. C’est cette dernière qui a finalement été choisie, arguments à l’appui :

Emily Ratajkowski ! Parce qu’elle dérange énormément de monde et parce que, moi, je trouve ça vraiment incroyable les gens qui délivrent des brevets de féminisme. Le fait de lui qu’elle n’est pas le droit, à la fois, de poster des photos d’elle en string sur Instagram et de mener un combat pour l’émancipation des femmes, je ne vois pas au nom de quoi en fait. On peut être pour l’égalité femmes/hommes et bien aimer se prendre en photo en string sur Instagram donc qu’elle fasse ce qu’elle a envie de faire.

La mannequin de 28 ans qui n’hésite pas à poser dans de minuscules bikinis ou à s’afficher les fesses à l’air, devrait apprécier ce soutien. En octobre dernier, elle tenait déjà un discours similaire en se définissant comme féministe. Dernière question, est-ce que cela doit aussi jouer sur le fait de payer son loyer ou non… ?

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !