Bornéo : Un orang-outan lutte contre un bulldozer qui abat sa forêt

×
Située dans l'archipel malais, l'île de Bornéo est un paradis de biodiversité mis en péril par la déforestation. Récemment, l'association International Animal Rescue qui œuvre pour la sauvegarde des orangs-outans de l'île a mis en ligne une vidéo forte de sens. On y voit un orang-outan lutter contre un bulldozer qui tente de détruire son habitat naturel.

L’île de Bornéo en Asie du Sud-est est la troisième île la plus étendue au monde, avec une superficie de 736 000 km². Administrée par trois pays différents, elle est dotée d’une biodiversité unique. Un paradis largement mis en péril par plusieurs facteurs dont la déforestation à grande échelle.

La population d’orangs-outans

Longtemps considérée comme un havre de paix, l’ile de Bornéo abritait de nombreuses tribus nomades et de fortes populations d’orangs-outans, d’éléphants pygmées et de rhinocéros. Depuis 1999, la déforestation menée pour la fabrication de l’huile de palme a déjà conduit à une forte diminution de la population d’orangs-outans. Ils seraient déjà près de 150.000 à avoir disparu. Selon une étude publiée en février, à ce rythme 45.000 de plus auront disparu d’ici 35 ans.

Bien que le gouvernement indonésien ait promis de protéger l’espèce, une enquête de Greenpeace, révèle que la destruction de la forêt à des fins commerciales se poursuit.

International Animal Rescue

L’équipe d’International Animal Rescue œuvre à préserver les singes dans le Kalimantan occidental. L’association recueille à son centre tous ceux qui ne peuvent plus vivre dans leur milieu naturel. Dans une récente vidéo publiée par l’organisation, on voit un orang-outan lutter contre un bulldozer qui détruit sa forêt sur l’île de Bornéo, en Indonésie. Sauvé par l’association, l’animal a pu être mis en sécurité. Cependant la vidéo parle d’elle-même et dévoile une triste réalité. À long terme, les activités humaines sur l’île menacent la biodiversité. À Kalimantan, les orangs-outans ne seraient déjà plus qu’un millier.

Une étude publiée dans la revue Plos One en 2014, révèle que depuis 1990, 30 % de la forêt tropicale de Bornéo aurait disparu.

Plus sur le sujet

Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !