#DALS Fauve Hautot : le surprenant secret de sa réussite !

#DALS Fauve Hautot : le surprenant secret de sa réussite !

La rousse incendiaire de Danse avec les Stars séduit chaque année encore plus le public. Mais après quatre saisons de l’émission, découvrez le secret d’un tel succès.

Alors qu’elle a remporté la troisième saison du célèbre programme de danse de TF1, Danse avec les Stars, avec son partenaire Emmanuel Moire, cette année la danseuse n’a pas pu réitérer une telle victoire. Accompagnée cette année de Miguel Angel Munoz, acteur de la série Un, dos, tres, elle a échoué aux portes de la finale.

Après plusieurs semaines de danses sensuelles et endiablées, le duo a été éliminé en demie-finale. Mais la danseuse a pu profiter d’un bel hommage rendu par son partenaire car c’est un parcours déjà remarquable pour celle qui ne savait pas il y a quelques mois si elle pourrait participer à la compétition.

En effet, depuis sa blessure et sa déchirure des ligaments sur le show d’Arthur, Vendredi, tout est permis, la carrière de Fauve Hautot était incertaine. Une épreuve difficile pour la danseuse la plus charismatique du programme :

Tous les contrats se sont arrêtés. J’ai dû annuler la tournée. J’avais neuf mois d’arrêt. On ne savait pas si je retrouverais mon niveau. Je me suis vite repris en main : hors de question d’abandonner. J’ai souffert, je me suis bagarrée.

Et elle a eu raison. Après une longue période de rééducation, la jeune femme a pu retrouver son niveau et son talent n’a pas bougé d’un cil. Toujours aussi animale et intense, Fauve Hautot séduit par son professionnalisme. Un professionnalisme qui est parfois la cause de nombreuses rumeurs :

La danse, c’est comme un film. Tu ne fais pas une rumba sans faire croire au public que tu es amoureuse. C’est platonique dans le studio, mais, sur scène, il faut y croire.

Et ce talent, la belle rouse le puise … dans la cigarette ! Aussi étonnant que cela puisse paraitre pour une sportive de haut niveau, Fauve est une fumeuse aguerrie. Selon elle, cette addiction n’est pas sans lien avec sa réussite :

A 5 ans, je me roulais déjà mes propres clopes pour faire semblant. Je fume depuis l’âge de 11 ans. Pendant le tournage de l’émission, ça va jusqu’à un bon paquet et demi par jour. Ton cerveau travaille tout le temps la technique. Je danse dans ma tête, même dans mon 30m² aux Abbesses, à Montmartre. On réalise nous-mêmes nos chorégraphies dans l’émission, jusque tard dans la nuit. La cigarette aide à tenir.

Et cette mauvaise habitude, Fauve n’est pas prête de la perdre. A moins que quelque chose ne l’y pousse :

J’arrêterai quand j’aurai un bébé, mais pas avant six ou sept ans. Je suis hyper égoïste par rapport à la danse, je veux continuer à fond jusqu’à 35 ans. Après, tu ne peux plus le faire de la même façon. Je n’ai pas de grande passion à part ça, et je n’ai pas envie d’être prof, pour ne pas me retrouver enfermée.

Enfermée, elle ne le sera pas cet été. La danseuse ne fera pas partie de la tournée de Danse avec les Stars mais elle sillonera l’Angleterre pour se produire sur scène lors d’une tournée de cinquante dates.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !