Secret Story : Une ancienne candidate balance les secrets bien gardés du programme

×
Une ancienne candidate de "Secret Story" balance sur les procédés peu reluisants du célèbre programme qui a fait la gloire de TF1.

Le milieu de la télé-réalité est depuis quelques années fortement décrié. La plupart des candidats qui participent à ce type de programme sont à présent décrits comme « fake » ou incultes. Les séquences diffusées sont parfois jugées scénarisées ou totalement surjouées. Exit la spontanéité pour ce genre d’émission dont les participants connaissent tous les rouages ou sont alors totalement manipulés. Le buzz de Nabilla, qui a contribué à son ascension fulgurante, a fait croire à nombre de jeunes gens qu’avoir un pied dans la télé-réalité leur permettrait d’accéder à la célébrité suprême. Mais ce n’est pas toujours le cas et pour certains, le prix à payer est très cher.

La vérité sur Secret Story

Morgane Enselme a participé à la cinquième saison de Secret Story en 2011, en compagnie d’Ayem Nour, Juliette, Sabrina, Marie et Geoffrey, Morgan et des jumeaux Zelko et Zarko. Son secret était : Mon père s’appelle Brigitte. Marie Garet a été la gagnante de l’émission, au grand dam de Zelko, qui se voyait déjà vainqueur.

Morgane explique avoir été presque traumatisée par cette expérience même si elle n’a aucun regret. Sa clause de confidentialité de 5 ans ayant pris fin, la jeune femme, désormais blogueuse et youtubeuse, a pris sa caméra pour expliquer comment les choses se passent et se vivent de l’intérieur.

Elle explique d’abord que pour participer à l’émission, la production effectuerait un double casting.

Il y a un double casting, avec d’un côté les candidatures spontanées (…) et de l’autre côté, il y a les « recherches internes », qui s’appellent aussi les recherches journalistiques. Ce sont des casteurs qui recherchent des profils, qui écument toutes les émissions de télé, les articles de presse, les réseaux sociaux à la recherche de profils intéressants. Dans ma saison, il y avait à peu près 30% de candidatures spontanées et 70% de candidats castés sur recherches journalistiques. Donc ça veut dire que la plupart des candidats ne veulent pas absolument faire de la télé-réalité, ils sont castés et démarchés par la production pour le faire.

Elle déclare avoir été contactée une première fois par Endemol en 2007, qui avait entendu parler de son père, la journaliste transgenre Brigitte Boréale, afin qu’elles participent toutes deux à l’émission. Suite à leur refus, la société de production les recontacte en 2011 et réussit à les convaincre de venir dans leurs locaux afin d’en discuter de vive voix. Morgane explique alors avoir en fait passé un casting déguisé, bien qu’elle ait précisé initialement ne pas vouloir participer au programme. À force d’insistance et de belles paroles, notamment l’avancée des droits LGBT, la jeune fille, alors âgée de 20 ans, se laisse finalement convaincre et arrivera jusqu’en demi-finale.

Les candidats seraient payés 493€ brut par semaine en tant qu’intervenant puis 322€ jusqu’à la fin de la saison, pour ceux qui sont éliminés. La production aurait expliqué à l’ancienne secrétiste :

Si on vous paye trop, après vous ne participez pas aux missions, vous n’êtes pas motivés… De toute façon, ce n’est pas négociable mais Morgane, t’inquiète pas, l’argent tu vas te le faire après en allant en boîte de nuit, en faisant des paparazzades dans la presse people… Et puis pense à ton père. Tu ne le fais pas pour l’argent.

Des conditions très strictes

Une semaine avant le lancement de l’émission, les participants sont ensuite placés en isolement dans une chambre d’hôtel et surveillés par des gardes du corps 24h/24. Ils sont observés pendant qu’ils prennent leur douche et doivent aller aux toilettes en laissant la porte ouverte. Selon une source proche de la production, cela est fait afin « d’habituer les candidats à obéir et à perdre leur intimité ». Ils sont privés de télé et radio ainsi que de leur téléphone, portefeuille, clefs et leurs bagages sont systématiquement fouillés.

La nana a déplié tous mes vêtements un par un, elle a démonté mon étui à lunettes, elle a démonté la doublure de ma valise et elle a passé tous mes produits de beauté devant une lumière blanche pour voir si je n’avais rien caché dans ma crème de jour.

Les conditions de signature du contrat se font à la va-vite et sous pression, Morgane aurait signé le sien dans une voiture.

Une fois dans la Maison des Secrets, les candidats sont soumis à des règles très strictes : interdiction d’apporter des jeux de société, de cartes à jouer, des médicaments, des livres ou de quoi écrire. Ils n’ont que 30mn d’eau chaude par jour pour 18 personnes et n’ont plus aucune notion du temps. En effet, ils n’ont pas le droit d’avoir l’heure et la production décide quand éteindre ou rallumer les lumières. La maison serait très sale car peu de produits pour faire le ménage correctement sont à disposition :

On n’a pas d’aspirateur parce qu’ils ont peur de louper le bruit de nos micros pendant une minute. Les seuls moments où on avait un aspirateur, c’était pendant le sexy ménage où il fallait qu’on nettoie la maison en tenue de soubrette ou en sous-vêtements.

Morgane indique que le seul intérêt de la société de production est « d’avoir des images et de faire le buzz ». Malgré plusieurs crises d’asthme difficiles à calmer à cause du manque d’hygiène et parce que elle avait été privée de ses antihistaminiques, la jeune femme a dû patienter près d’un mois avant de pouvoir les récupérer.

Les heures CSA (2h quotidiennes durant lesquelles les candidats ne sont pas filmés) sont respectées mais distribuées selon le bon vouloir de la production et sans en informer les secrétistes. L’ancienne candidate relate ce qu’on lui aurait confié en off :

Si on vous donne vos heures CSA, en tant que candidat, vous allez en profiter pour faire et pour dire tout ce que vous n’osez pas faire devant les caméras et on va louper des images.

« Des larmes, des disputes, des couples et du sexe »

Selon Morgane Enselme, « ce qui intéresse la prod, ce sont des images chocs pour faire de l’audience ». Le montage des images serait très souvent orienté, dès lors, certains comportements diffusés à l’écran sont en fait des missions (draguer un tel, provoquer une dispute, faire une crise de jalousie) données par la Voix alors que le téléspectateur n’est pas mis au courant. Tout est fait pour pousser à bout les candidats afin d’obtenir la meilleure audience, au détriment parfois de la santé psychologique de certains. Les éliminations seraient d’ailleurs totalement truquées. L’enveloppe remise par l’huissier à Benjamin Castaldi contiendrait un bulletin blanc. Car les résultats seraient connus et choisis bien à l’avance, le vote du public ne serait qu’une mise en scène.

Cependant, la jeune femme ne regrette rien et évoque également des souvenirs inoubliables et de formidables rencontres. Elle est toujours très amie avec Juliette et revoit régulièrement la plupart de ses « colocataires ». Morgane reconnaît toutefois que l’après-Secret Story, passer d’une notoriété soudaine pour retomber dans l’anonymat de la même manière a été compliqué à gérer. Elle a également l’impression d’avoir été simplement utilisée puis rejetée dans la nature, tel un objet devenu inutile. Ce qui l’a certainement poussée à vouloir balancer sa vérité.

Morgane Enselme a néanmoins su se reconstruire et apparaît très sereine dans sa vidéo de 30mn.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !