LMAT : Alix revient sur son intégration au sein des Marseillais

LMAT : Alix revient sur son intégration au sein des Marseillais
Il n'est pas facile d'intégrer la famille des "Marseillais", d'autant plus quand on n'est pas originaire de la cité phocéenne. Et la jeune Alix en sait quelque chose...

Alix est arrivée en milieu d’aventure lors du tournage de l’émission Les Marseillais Asian Tour. Bien décidée à récupérer Benji, la jeune femme s’est crêpée le chignon avec Trystana, qui avait exactement les mêmes intentions qu’elle. Cependant, comme elle l’expliquait à Télé Loisirs, elle a dû faire face à d’autres difficultés, notamment concernant son intégration au sein du groupe de sudistes.

La première édition des Marseillais a été diffusée sur W9 le 19 novembre 2012. Quand certains n’ont fait que passer ou que d’autres, comme Antonin, Kim ou Shanna ont décidé de cesser d’y participer, le noyau dur du groupe composé de Julien Tanti, Jessica Thivenin, Kevin Guedj, Paga et Carla Moreau est toujours présent à l’écran.

« Ils sont très sectaires »

Alix a effectivement admis au magazine Télé Loisirs qu’il n’a pas été simple de se faire accepter :

Le tournage des Marseillais a été très compliqué (pour moi). On ne s’intègre pas dans Les Marseillais, il faut apprendre à se faire accepter. C’est très compliqué car même s’ils sont accueillants, ça reste une famille, des gens qui se connaissent depuis des années et qui se côtoient régulièrement. C’est difficile car ils ont une forte cohésion de groupe et ils sont très sectaires. Quand on est convié à venir, ils font quand même l’effort de vous accueillir mais on ressent que le fait de ne pas venir directement de Marseille pose problème…

La chérie de Benjamin Samat ajoute :

Ils oublient que c’est leur émission, qu’ils sont les stars de ce programme mais que ce divertissement appartient en premier à une chaîne de télévision. On se prend beaucoup la tête dans la télé-réalité mais dans Les Marseillais, c’est pire. Entre les problèmes, etc… C’est très compliqué car ce sont tous des mini-Julien Tanti.

Alix n’en garde cependant aucune rancœur puisqu’elle conclut :

Mais au final, on se rend compte qu’on peut parfois se tromper sur les gens et y faire de belles rencontres. La famille des Marseillais n’est pas si fermée que cela. Ils sont sectaires mais ils ont un grand cœur et ils savent l’ouvrir de temps en temps.

Comme quoi, la première impression n’est pas toujours la bonne !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !