Julien Bert évoque son passage en prison : « Je n’étais pas à ma place »

Julien Bert évoque son passage en prison : « Je n’étais pas à ma place »
Condamné à deux ans de prison dont six mois avec sursis pour association de malfaiteurs, Julien Bert a eu droit à un séjour derrière les barreaux qui lui a laissé un goût amer.

Les faits se sont déroulés il y a 5 ans, en 2014. Julien Bert se serait retrouvé en contact avec des trafiquants de drogues. Il a alors été accusé de « détention, importation de drogue et association de malfaiteurs ». Cependant, le jeune homme a clamé son innocence, affirmant que son seul tort aurait été d’avoir eu de mauvaises fréquentations à l’époque.

Malgré tout, le 7 mai dernier, le tribunal a condamné Julien Bert à deux ans de prison ferme dont six mois avec sursis et 20 000 euros d’amende. L’ex de Carla Moreau a fait appel mais a tout de même eu droit à 5 jours en prison.

« C’est terrible »

C’est à Jean-Marc Morandini, sur le plateau de son émission Crimes le 14 mai dernier, que Julien Bert a raconté cette expérience qu’il a qualifiée de « très dure ».

C’est terrible. Franchement, j’ai pas envie de rentrer vraiment dans le truc parce que c’est pas un bon moment. C’est un événement marquant dans ma vie. Je sais que je m’en souviendrai tout le temps. Le bruit des verrous, c’est une chose qui m’a choqué. Pour moi, je n’étais pas à ma place.

Il a affirmé que ce court séjour lui a cependant permis de se recadrer même s’il fera tout son possible pour ne jamais remettre un pied dans un tel endroit.

Pour rien au monde j’y retournerai. Je suis prêt à tous les sacrifices possibles… C’est quelque chose qui a été très choquant pour moi. C’était un mal pour un bien, parce que dans un sens ça m’a recadré sur plein de choses.

Celui qui se dit avant tout victime et non pas criminel, avait expliqué sur le plateau de TPMP qu’on lui avait proposé un voyage à Punta Cana pour « faire la pub de l’hôtel ».

Le dernier jour cette personne nous a dit qu’on n’allait pas rentrer avec notre valise mais avec d’autres valises.

Un deal qu’il affirme avoir refusé.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !