Aurélie Dotremont : Le jour où sa sœur a été démembrée par son beau-père

Aurélie Dotremont : Le jour où sa sœur a été démembrée par son beau-père
Dans son livre « Tu finiras dans une vitrine », Aurélie Dotremont revient sur l’infanticide de sa sœur aînée qui a bouleversé sa vie.

C’est sur son compte Instagram qu’Aurélie Dotremont a annoncé la sortie de son livre autobiographique intitulé Tu finiras dans une vitrine. La jeune femme, très populaire dans le milieu de la télé-réalité, raconte sa vie à cœur ouvert et revient sur des moments très difficiles qu’elle gardait jusqu’alors pour elle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Vous l’aviez deviné, ce projet, c’est un livre! Dans ce livre, je n’apprends pas à mettre une perruque en place, ni à poser des faux cils. Rien de tout ça. Je raconte ma vie, en détail. Je donne peut être même un peu trop de détails. Extrait : « J’ai neuf ans et j’apprends qu’un drame flotte au-dessus de ma famille. Je dois me construire dans cette lourde atmosphère. Entre deux foyers bancals, un lit dans un placard et un infanticide. Je crois avoir vécu le pire mais, en réalité, ce n’est qu’un apéritif ! » Vous pouvez déjà commander mon livre en avant première au format Kindle ! Le format papier sera disponible d’ici 48 heures, je vous tiendrai au courant… Merci à Jean-Marc Morandini d’avoir été l’un de mes premiers lecteurs et d’avoir été touché par mon histoire. Lien en bio

Une publication partagée par Aurelie Dotremont 🌸 (@aureliedotremont) le

L’histoire d’Aurélie Dotremont est déjà disponible au format numérique et un passage a retenu toute l’attention des lecteurs.

La sœur d’Aurélie Dotremont tuée par son beau-père

Dans un extrait dévoilé sur le net, nous pouvons lire :

Un jour, alors que je range l’armoire de ma belle-mère, je tombe sur un article de journal, dissimulé sous une pile de vêtements. J’ai neuf ans. Je me demande, encore aujourd’hui, ce que ce morceau de papier faisait là. Comment mon père et ma belle-mère ont-ils pu prendre le risque de laisser traîner ça ? Sans savoir pourquoi, je suis curieuse et déplie ce papier. En titre, il est écrit : Un bébé démembré, électrocuté.

Aurélie Dotremont a par la suite appris que le bébé en question était sa sœur de 2 ans son aînée, tuée quelques jours seulement après sa naissance.

Je finis par trouver le nom de la femme qui aurait tué son enfant : c’est… ma mère ! Ma mère et son conjoint de l’époque, Renan. Ce bébé, c’était ma sœur. C’était en janvier 1988. Je ne connaissais même pas l’existence de cette sœur ! Le week-end suivant, je suis impatiente de la retrouver pour lui demander des explications. […] Ma gentille maman, tuer son bébé ? Je n’y crois pas. Elle fond en larmes.

Par la suite, Aurélie Dotremont explique que Renan, son ancien beau-père, était le seul responsable de la mort de sa sœur qu’elle n’a jamais eu la chance de rencontrer. Après réouverture du dossier, Renan a été condamné en 2017.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :