Game of Thrones : les critiques ont plongé Sophie Turner dans la dépression

Game of Thrones : les critiques ont plongé Sophie Turner dans la dépression
Sophie Turner, qui incarne Sansa Stark dans la saga, a vécu des moments difficiles ces dernières années. En cause ? Son rôle dans la célèbre série Game of Thrones.

Elle fait peut-être partie des rares qui sont contents de voir la série Game of Thrones s’achever. Alors que la saison 8 est en cours de diffusion sur HBO aux Etats-Unis et OCS en France, Sophie Turner a fait de surprenantes confessions.

 « Ouais, je suis grosse. Je suis une mauvaise actrice »

Difficile d’imaginer à quel point devenir une star peut impacter la santé mentale des jeunes acteurs. Sophie Turner, qui incarne Sansa Stark à l’écran, en est un vibrant exemple. A l’âge de 17 ans, la célébrité et les critiques l’ont fait plonger dans la dépression.

 Je ne voulais même pas voir mes meilleurs amis. Je pleurais continuellement. Rien que de m’habiller, je me disais « Je ne peux pas le faire. Je ne peux pas sortir. Il n’y a rien que je veux faire’’.

a révélé l’actrice dans le podcast Phil in The Blanks.

A l’époque, elle était critiquée sur son physique, sur son jeu d’actrice…

Mon métabolisme ralentissait sérieusement et je prenais du poids. Puis il y avait les réseaux sociaux qui me scrutaient, ça m’a atteinte. (…) Je croyais (ce qu’il se disait). « Ouais, je suis grosse. Je suis une mauvaise actrice ». Je le croyais.

Heureusement, elle va désormais mieux, grâce à un traitement mais aussi grâce au soutien de son fiancé, Joe Jonas. On comprend mieux pourquoi elle était montée au créneau contre ceux qui se moquaient des maladies mentales. Après Kit Harington, cela fait donc deux membres du casting qui révèlent avoir souffert de dépression.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :