Scandale à Kensington Palace : Le prince William accusé d’avoir trompé Kate Middleton

Scandale à Kensington Palace : Le prince William accusé d’avoir trompé Kate Middleton
Le prince William refait-il les mêmes erreurs que son père ? Il se murmure que le mari de Kate Middleton serait infidèle. Et sa prétendue maîtresse n'est pas une inconnue. Scandale en vue à Kensington Palace ?

Le prince William a-t-il trompé Kate Middleton ? La rumeur court depuis quelques heures. En cause, une série de messages postés sur Twitter par la journaliste américaine Nicole Cliffe. Cette dernière affirme que le duc de Cambridge aurait été infidèle. Un écart de conduite qui serait la vraie cause de sa brouille avec le prince Harry.

Ainsi, Nicole Cliffe révèle l’identité de la prétendue maîtresse du prince William. Et celle-ci est loin d’être une inconnue. En effet, il s’agirait de Rose Hanbury, la marquise de Cholmondeley. Il y a quelques jours, il se murmurait que Kate Middleton était en froid avec la jeune femme. La raison de cette brouille ? Les médias britanniques se contentaient d’indiquer que la duchesse de Cambridge l’aurait tenue pour « une rivale »… De quoi mettre la puce à l’oreille. Mais très vite la rumeur d’une liaison entre le prince William et Rose Hanbury se propage.

Nicole Cliffe précise que le journaliste Giles Coren avait tweeté à l’époque que cette « liaison était connue de tous depuis des mois », avant d’effacer son message.

« C’est ce qui a gâché notre enfance »

Ainsi, c’est Rose Hanbury elle-même qui aurait révélé à ses amies qu’elle avait une aventure avec le prince William. Si elle est depuis persona non grata à Kensington Palace, le prince Harry aurait eu vent des rumeurs. Le futur papa serait alors rentré dans une colère noire. Celui-ci aurait lancé à son grand frère :

C’est ce qui a gâché notre enfance. Tu refais les mêmes erreurs que papa ! Tu as trois enfants, bon sang !

Ainsi, cela expliquerait pourquoi le prince Harry a souhaité prendre ses distances avec son grand frère en s’installant à Frogmore Cottage. Une brouille qui ne serait donc en aucun cas liée à Meghan Markle, comme certains le pensaient.

Si le palais aurait tout fait jusqu’à présent pour étouffer le scandale, force est de constater que la rumeur ne cesse d’enfler…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.