Sarah Ferguson revient sur son exclusion du mariage du prince William et de Kate Middleton

Sarah Ferguson revient sur son exclusion du mariage du prince William et de Kate Middleton
Dans une interview, Sarah Ferguson est revenue sur le sentiment de malaise qu'elle a éprouvé lorsqu'elle a découvert qu'elle n'était pas conviée au mariage du Prince William.

Pendant dix ans, Sarah Ferguson a fait partie de la famille Windsor. Par conséquent, elle en connaît les us et les coutumes. Pourtant, vingt-cinq après sa séparation d’avec le second fils de la reine Elisabeth II, la duchesse d’York continue de faire parler d’elle. Dans un récent entretien, elle explique sa profonde déception de ne pas avoir pu assister au mariage de son ex-neveu, le Prince William.

Une présence géante

Au Royaume-Uni, 2011 restera comme l’année de l’effervescence. En effet, le mariage de l’héritier du trône et Kate Middleton a fait la Une des tabloïds. Estimée à plus de vingt millions de livres, cette union a fait palpiter le cœur de la foule britannique rassemblée à l’unisson derrière son futur souverain. Sauf Sarah Ferguson.

Séparée du prince Andrew depuis 1996, la duchesse d’York accumulait les provocations envers le protocole. Par exemple, en 1992, elle fait les choux gras de la presse du monde entier en apparaissant topless aux côtés de son supposé amant. Ensuite, elle se fait bêtement piéger en train de négocier une grosse somme d’argent contre une entrevue avec son ex-époux. Pour toutes ces raisons et sans doute d’autre plus obscures, elle deviendra la risée des Windsor. 

Sur le plateau de l’émission d’Oprah Winfrey, elle avoue avoir souffert de cette situation. Dépitée, elle avoue avoir ressenti une peine immense que rien n’a su apaiser.

Je me suis sentie inutile.

Cette sensation de ne servir à rien, elle tentera de la combler en disparaissant totalement des radars de la famille Royale et en allant en Thaïlande durant les festivités.

Aujourd’hui Sarah Ferguson comprend pourquoi elle a été blacklistée :

C’était tout à fait compréhensible qu’ils ne m’invitent pas. Pourquoi l’auraient-ils fait ?

Consciente que son attitude n’était vraiment pas à digne d’une duchesse de son standing, elle déclare :

J’ai compris que, par le passé, je me laissais vaincre par mon comportement

Loin d’en vouloir à la famille royale, Sarah Ferguson a sans doute payé le prix de ces excès. Du reste, elle conclut avec cette phrase lourde de sens :

Je vis à présent avec le regret de mes erreurs.

Des propos qui apaiseront ses relations avec la famille royale ? Affaire à suivre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Répondre

Votre adresse email n'est pas publique.