Prince Harry et Meghan Markle : comment les Sussex ont prévenu la famille royale de leur mise en retrait

Prince Harry et Meghan Markle : comment les Sussex ont prévenu la famille royale de leur mise en retrait
Le 8 janvier dernier, Prince Harry et Meghan Markle ont brutalement annoncé leur intention de se mettre en retrait de la royauté. Une nouvelle qui a fait l'effet d'une bombe dans le royaume, d'autant plus que le couple n'a absolument pas demandé son avis à la reine Elizabeth II.

Meghan Markle a eu peine à se plier aux protocoles et exigences de la couronne. Constamment observée pour être toujours mieux critiquée, l’ancienne actrice américaine ne se sera pas faite au climat royal britannique.

Sa dernière intervention lors d’un documentaire dans lequel elle expliquait, les larmes aux yeux, que la vie de duchesse anglaise n’était pas des plus simples, a rajouté de l’huile sur le feu car elle a profondément irrité la reine Elizabeth II, qui préfère laver son linge sale en famille.

Cependant, la jeune maman peut compter sur le soutien indéfectible du Prince Harry, toujours prompt à prendre sa défense. C’est donc certainement d’un commun accord que les parents du petit Archie ont choisi de prendre leurs distances avec la famille royale britannique.

Une décision mûrement réfléchie

C’est via une publication Instagram que les Sussex ont dévoilé leur intention d’aller s’installer en Amérique du Nord et de devenir « financièrement indépendants », sans en avoir informé leurs proches au préalable. Pourtant, comme l’a expliqué The Mirror, Prince Harry avait contacté sa grand-mère afin qu’elle lui accorde une entrevue. Bien que la reine ait volontiers accepté, ses obligations l’ont contrainte à annuler leur rendez-vous. Aussi, selon The Evening Standard, le papa d’Archie a prévenu les princes Charles et William de son nouveau mode de vie par e-mail, seulement dix minutes avant de publier son communiqué.

Une décision que Prince Charles a vu d’un très mauvais œil. Une source a glissé à The Times :

Harry est arrivé à une impasse lorsque son père lui a dit : « Nous devons avoir cette discussion en personne. Ce n’est pas quelque chose qu’il est possible de négocier par e-mail ».

Mais le duc de Sussex semble déterminé et a clairement laissé entendre qu’il n’y avait rien à négocier.

Elizabeth II se réunira bientôt avec son fils aîné, prince Charles, ainsi que ses petits-fils, William et Harry. Meghan Markle, actuellement au Canada avec le petit Archie, participera également à la réunion via conférence téléphonique. Un conseil de famille qui ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,