Meghan Markle très stricte quant au choix de sa future nounou

Meghan Markle très stricte quant au choix de sa future nounou
Maman pour la première fois depuis deux mois, Meghan Markle a bien du mal à choisir la nounou parfaite pour s'occuper du petit Archie.

Constamment critiquée, notamment pour son attitude jugée hautaine, Meghan Markle n’a visiblement que faire de ce qui peut se dire à son sujet.

Le premier enfant du duc et de la duchesse de Sussex a vu le jour le 6 mai dernier. Il sera baptisé le 6 juillet prochain au château de Windsor, comme l’a annoncé Rebecca English, journaliste au Daily Mail :

Archie Harrisson sera baptisé par l’Archevêque de Canterburry dans la chapelle du château de Windsor samedi. Le duc et la duchesse de Sussex partageront les clichés du photographe Chris Allerton. Les détails sur l’identité des parrains et marraines sont tenus secrets.

Une maman exigeante

Maman depuis peu, Meghan Markle n’a pas l’intention de se faire voler l’éducation de son premier enfant par les nourrices britanniques. Celles qui ont postulé au poste de « nanny » et ont été retenues n’ont d’ailleurs pas tenu plus d’une semaine…

Si Meghan Markle ne s’est pas tellement exprimée sur son premier accouchement, elle serait bien plus explicite envers celles qui devront la remplacer temporairement. Depuis six semaines, ce ne sont pas moins de trois nourrices qui n’auraient pas fait l’affaire. Une source a d’ailleurs glissé à Fabulous Digital que l’ancienne actrice « a eu du mal à renoncer au contrôle d’Archie ». Et d’ajouter, concernant les nounous postulantes :

C’était comme une audition, humiliant pour les pauvres nourrices. Avec le baptême d’Archie, imminent samedi dans la Queen’s Chapel à Windsor, il semble que Meghan hésite beaucoup à céder le contrôle à une paire de mains professionnelles.

Selon The Sun, Meghan Markle aurait déjà fait fuir deux assistantes maternelles du domaine de Frogmore Cottage :

La première nourrice était une infirmière de nuit. Mais Harry et Meghan ne veulent pas précipiter cela, ni prendre aucun risque pour faire le meilleur choix. C’est profondément personnel et cela dépend du besoin du bébé et des parents.

Le site Haarper’s Bazaar indique que le couple princier a pu compter sur l’aide d’une autre nounou mais hélas, « elle n’était pas basée de manière permanente à Frogmore Cottage ou aux weekends de travail ». Des conditions qui ne convenaient pas au couple, comme l’explique Victoria Howard, experte de la famille royale britannique :

Je pense qu’ils cherchent une personne qui les éduquera à propos de la santé mentale de l’enfant, qui encouragera la créativité et les poussera à être eux-mêmes. Donc l’éducation d’Archie ne devrait pas être traditionnelle. Peut-être qu’il s’agira d’une nounou recommandée par un ami de Hollywood

Prince Harry pourra-t-il tout de même faire valoir ses valeurs et traditions britanniques ?

L’avenir nous le dira.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !