Meghan Markle : l’une des premières exigences de la duchesse étalée au grand jour

Meghan Markle : l’une des premières exigences de la duchesse étalée au grand jour
Très peu de temps après son mariage, Meghan Markle avait attiré l'attention de la presse mondiale en raison d'une faute de goût, survenue lors de son premier événement officiel. Le tabloïd The Sun vient de révéler que la duchesse serait l'entière responsable de cet écart vestimentaire, qui lui a valu de nombreuses moqueries.

Alors qu’une proche collaboratrice du duc et de la duchesse de Sussex vient de présenter sa démission, les rumeurs sur le caractère compliqué de Meghan Markle viennent de refaire surface. Depuis plusieurs mois, l’Américaine de 37 ans est ciblée sur ces affirmations qui prétendent qu’elle aurait légèrement pris la grosse tête.

Une récente révélation du tabloïd The Sun ne risque malheureusement pas de redorer l’image de la future maman. Le tabloïd britannique vient en effet de mettre en avant un coup de sang qu’aurait eu Meghan Markle quelques jours après son mariage. Lors de l’anniversaire du prince Charles, la compagne du prince Harry aurait en effet fait part d’une exigence très précise, qui lui aurait ensuite porté préjudice.

Le caprice de Meghan Markle au sujet d’une paire de collants

Le 22 mai dernier, trois jours après son mariage somptueux, Meghan Markle était bien évidemment présente pour célébrer les 70 ans du prince Charles. Au cours de cette première apparition en tant que duchesse, l’ancienne star de Suits avait eu droit à sa première polémique.

L’épouse du prince Harry avait en effet arboré des collants de couleur « chair » qui n’étaient pas assortis à la teinte de sa peau. Cette faute de goût avait contrasté avec le choix d’une robe crème sublime, de l’enseigne Goat Fashion.

Comme le révèlent The Sun et Voicila personne à blâmer pour le choix de ces collants n’est pas sa styliste, mais Meghan Markle elle-même. La duchesse de Sussex aurait même insisté pour les porter, comme l’a expliqué une source au tabloïd britannique :

Son assistante lui a dit qu’elle allait aller chez Marks & Spencer lui acheter des collants, mais Meghan n’était pas contente. Elle lui a dit : “Tu ne vas pas me donner des collants merd*ques, je veux des Wolford”.

Une exigence qui lui a donc coûté cher, et qui rappelle que même les plus grandes stars ne sont jamais à l’abri d’un fashion faux-pas, et ce malgré des goûts luxueux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !