Meghan Markle et le prince Harry : les parieurs ne donnent pas long feu à leur couple !

Meghan Markle et le prince Harry : les parieurs ne donnent pas long feu à leur couple !
Le couple composé par Meghan Markle et le prince Harry est-il condamné par avance ? C'est ce que semblent imaginer les amateurs de paris de l'autre côté de la Manche.

Sur le papier, les choses semblent s’arranger pour Meghan Markle et le prince Harry. Après avoir annoncé vouloir se mettre en retrait de la famille royale pour mener leur vie entre le Royaume-Uni et le Canada, la reine Elizabeth II s’est, de plus, révélée très compréhensive et a déclaré « respecter et comprendre » la volonté des SussexUne éclaircie bienvenue, toutefois, les choses pourraient bien ne pas durer.

Meghan Markle divorcée dans cinq ans ?

En effet, la solidité de leur couple interroge de l’autre côté de la Manche. Les bookmakers, qui adorent parier sur la famille royale, qu’il s’agisse d’un nouveau bébé ou de son prénom, semblent cette fois vouloir parier sur la durée de vie hypothétique de la relation entre Meghan Markle et le prince Harry.

En effet, suite à leur décision, le couple s’est fait lyncher sur les réseaux sociaux et semble soumis à une très grosse pression. Conclusion ? Les parieurs pensent qu’ils ne tiendront pas dans le temps. D’ailleurs, certains prédisent qu’ils vont divorcer dans les cinq ans à venir ! La cote d’un divorce dans ce laps de temps serait même quatre fois plus probable à celle d’un éventuel retour dans la famille britannique.

Pour une mise de 100 livres, le site de paris Paddy Power, offre 400 livres en cas de divorce, et 1500 livres s’ils rejoignent la famille royale britannique.

En revanche, les parieurs semblent optimistes quant à la santé financière du couple. De fait, le duc et la duchesse de Sussex pourraient notamment être à l’abri grâce à un gros héritage du prince Harry, tandis que Meghan Markle a déjà reçu des offres d’emploi. Bonne nouvelle aussi pour eux, Justin Trudeau aurait proposé de payer leurs frais de sécurité au Canada.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,