La reine Elizabeth II proche de la retraite ? La rumeur enfle…

La reine Elizabeth II proche de la retraite ? La rumeur enfle…
La reine Elizabeth II envisagerait de prendre sa retraite dans seulement quelques mois. C’est son fils aîné, le prince Charles, qui la remplacerait sur le trône en tant que nouveau roi d’Angleterre.

Le prince Philip s’est retiré de ses fonctions royales à l’âge de 95 ans. Bientôt, la reine d’Angleterre pourrait faire de même. Actuellement âgée de 93 ans, Elizabeth II envisagerait de prendre sa retraite dans environ 18 mois.

Un membre de la Maison Royale a déclaré :

Sa Majesté est consciente de son âge et veut s’assurer que, le moment venu, la transition de la Couronne se fasse de manière transparente. Je crois comprendre que la reine a longuement réfléchi à la question et pense que si elle est toujours en vie à 95 ans, elle envisagera sérieusement de passer le flambeau à Charles.

Le prince Charles bientôt régent ?

The Sun a également dévoilé qu’il y avait eu une « conversation renouvelée » derrière les murs du palais au sujet de la démission de la reine à l’âge de 95 ans. Elizabeth II ne pourra pas se retirer officiellement sans abdiquer, selon les règles de la succession royale. Elle pourra en revanche se retirer de tous ses devoirs royaux au cas où sa santé se dégraderait. Le prince Charles deviendrait alors régent.

Un proche de la famille royale a expliqué :

Une transition est déjà en cours. Sa Majesté est une nonagénaire, elle ne peut plus faire autant qu’avant.

La source a ajouté que le prince de Galles prenait de plus en plus de responsabilités.

En 2018, elle a accompli 283 engagements, et Charles, 507. En 2016, elle en avait accompli 332. Charles prend un rôle de plus en plus important, il est un roi sans se nommer.

Tout comme le prince William, le prince Charles aurait également joué un rôle clé dans la gestion des retombées de l’interview catastrophique de son frère, le prince Andrew, sur son amitié avec le pédophile reconnu coupable, Jeffrey Epstein.

L’ informateur a confié :

Charles a agi de manière décisive, comme le roi qu’il pourrait bientôt être.

Certains membres du palais auraient même surnommé le prince Charles, le « Roi des Ombres » pour sa gestion du scandale.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,