Bientôt un nouveau royal baby pour la famille royale d’Angleterre ?

Bientôt un nouveau royal baby pour la famille royale d’Angleterre ?
Les rumeurs enflent au sujet d’une éventuelle grossesse d’un membre de la famille royale d’Angleterre…

La famille royale d’Angleterre va-t-elle encore s’agrandir ? Après Louis et Archie, il semblerait qu’une rumeur enfle sur une éventuelle grossesse de la princesse Eugénie.

Des signes qui ne trompent pas

En effet, les spécialistes de la couronne ont vu des changements physiques chez la fille du duc d’York, mariée depuis plus de six mois à Jack Brooksbank.

Certes, aucune annonce officielle n’a encore été faite et aucun baby bump n’est perceptible. Pourtant, la rumeur s’est intensifiée ces dernières semaines. Et notamment, depuis cette sortie au restaurant fin mai dans le quartier londonien de Nothing Hill, où plusieurs signes annonciateurs ont été relevés.

Tout d’abord, Eugénie d’York portait une robe ample pour cette soirée en compagnie de son mari Jack Brooksbank, de sa sœur Béatrice et de son fiancé Edoardo Mapelli Mozzi. Néanmoins, toutes les femmes qui optent pour des robes fluides ne dissimulent pas pour autant une grossesse. Toutefois, ce ne serait pas la première fois qu’un membre de la famille royale use de cette technique pour duper les observateurs. Ainsi, Meghan Markle portait des tenues larges lors des premiers instants de son voyage aux Antipodes.

Ensuite, les observateurs ont pu remarquer que la princesse aurait porté la main à son ventre à la sortie du restaurant. Un geste déjà reconnaissable chez les duchesses de Cambridge et de Sussex, avant la naissance de leurs enfants.

Bref, il n’en fallait pas davantage aux médias pour lancer les paris sur une nouvelle grossesse royale. Et, si la princesse Eugénie est réellement enceinte, elle aura cette fois-ci toute la lumière sur elle. Celle qui est constamment éclipsée par ses cousines royales devrait pour une fois monopoliser l’actualité de la famille royale.

En attendant, les bookmakers britanniques sont déjà dans les starting-blocks.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :