Thomas Langmann : Le producteur condamné pour harcèlement moral sur sa femme

Thomas Langmann : Le producteur condamné pour harcèlement moral sur sa femme
En bataille judiciaire avec son épouse Céline Bosquet, Thomas Bosquet a finalement été condamné à dix mois de prison avec sursis. Explications.

En 2013, Thomas Langmann et Céline Bosquet se sont mariés en Corse. Très vite, ils deviennent parents d’un petit garçon, puis d’une fille née en février 2018. Mais après quatre ans d’amour, Le Point révélait que la journaliste, alors enceinte de son deuxième enfant, était séparée de son époux depuis août 2017.

Le 30 mars 2018, Céline Bosquet portait plainte pour “menaces réitérées de violence” et “harcèlementcontre son époux. Trois jours après, Thomas Langmann était placé en garde à vue. S’en est alors suivi une longue bataille judiciaire

En effet, la journaliste a rassemblé pendant près d’un an plus de 1 500 messages et mails dégradants envoyés par le producteur.  Soit autant de preuves qu’elle a utilisées pour constituer une plainte que Le Point s’était procuré.

Je vous informe avoir très peur de M. Langmann et de ses fréquentations et le prendre très au sérieux lorsqu’il me menace, car je vous précise d’une part qu’il a déjà été condamné par le passé sur des faits de violences sur son ex-épouse, qu’il a également agressé mon père et que ce dernier a déposé une plainte. Et qu’enfin, il est toujours en proie à ses addictions. Ces menaces et ses propos mensongers altèrent ma santé, d’autant que j’ai deux enfants en bas âge à ma charge.

Dix mois de prison avec sursis

Après un an de bataille judiciaire, la sentence est tombée ce mercredi 17 avril : le producteur de 47 ans a été reconnu coupable d’harcèlement moral sur son épouse. Ainsi, il a été condamné à 10 mois de prison avec sursis, assortis d’une obligation de soins.

De plus, il ne devra en aucun cas entrer en contact avec Céline Bosquet dont il devra verser 8 000 euros de dommages et intérêts ainsi que 5 000 euros au titre des frais de justice engagés. Si le prévenu n’était pas présent au moment des délibérations, selon son avocat Arnaud Métayer-Mathieu, le producteur “va faire appel” de cette décision.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !