Neymar accusé de viol : la plaignante « très éprouvée » par la tempête médiatique

Neymar accusé de viol : la plaignante « très éprouvée » par la tempête médiatique
Très affectée par la pression médiatique et judiciaire, Najila Trindade, qui accuse Neymar de viol, a avoué avoir fait des "témoignages sous pression, sous médicaments"

Décidément, l’affaire Neymar ne cesse de connaître des rebondissements. Tout d’abord il y  a eu les accusations de Najila Trindade, qui affirme avoir été violée par Neymar dans un hôtel parisien. Puis, furieux, le célèbre footballeur avait publié les messages intimes échangés avec la jeune femme, y compris des photos dénudées qu’il a reçues. Enfin, une vidéo d’une minute a été diffusée sur les réseaux sociaux il y a quelques jours dans laquelle on peut voir le sportif se disputer avec la plaignante. Vous l’aurez compris, l’affaire passionne les médias.

« J’ai fait des témoignages sous pression »

En pleine tempête médiatique et judiciaire, Najila Trindade est aussi devenue la cible des fans de Neymar. Invitée de Record 7, au Brésil, ce dimanche 9 juin, la jeune femme a évoqué son quotidien depuis le début de l’affaire et révèle aujourd’hui craindre pour sa vie.

Tout est tronqué, tout est faux

a dans un premier temps assuré la victime présumée.

J’ai traversé beaucoup de choses. Je me sens envahie, les gens inventent des choses. Je suis psychologiquement très éprouvée par tout ce qui s’est passé, par toute cette exposition.

Avant d’ajouter qu’elle « n’allait pas bien » depuis plusieurs jours.

Obligée de « prendre beaucoup de médicaments » en raison de la pression qu’elle subit, Najila Trindade souhaite aujourd’hui retomber dans l’anonymat.

J’ai fait des témoignages sous pression, sous médicaments, sans me nourrir. J’ai besoin d’un peu de tranquillité d’esprit et de laisser la justice agir pour mettre fin à ces spéculations.

Son nouvel avocat se retire de l’affaire

Mais la jeune femme de 26 ans n’est pas au bout de ses peines. En effet, selon le site brésilien UOL, une semaine après le retrait de ses deux premiers avocats, Najila Trindade vient d’en perdre un nouveau. La raison ? La victime présumée l’a « accusé d’avoir orchestré un cambriolage chez elle pour voler la tablette sur laquelle se trouvait la vidéo de sa deuxième rencontre avec la star brésilienne à Paris ». L’avocat, Me Danilo Garcia de Andrade, en profite d’ailleurs pour dresser un portait peu flatteur de son ex cliente : « Ma cliente a une posture totalement contraire à l’éthique, au bon sens et à la vérité ».

Des situations me paraissent étranges et ma cliente ne m’a pas permis de les éclairer, ni à me convaincre de sa vérité. Une relation professionnelle entre un avocat et un client doit être basée sur la confiance. Et je n’avais plus la confiance pour poursuivre ce dossier.

a-t-il fini par conclure.

Vous l’aurez compris, Najila Trindade fait face à un nouveau coup dur qui pourrait bien mettre à mal une nouvelle fois ses accusations.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !