Adil Rami : Premières déclarations du footballeur depuis son exclusion de l’OM

Adil Rami : Premières déclarations du footballeur depuis son exclusion de l’OM
L'été 2019 n'aura pas été satisfaisant pour Adil Rami. Officiellement exclu de l'Olympique de Marseille, l'ex de Pamela Anderson s'est exprimé pour la première fois quant à son ressenti.

Après avoir été convoqué par les dirigeants du club marseillais, Adil Rami a appris le 13 août dernier qu’il ne faisait plus partie de l’équipe de la cité phocéenne. Sa rupture très médiatisée avec Pamela Anderson, qui lui donnait le mauvais rôle, en plus de ses performances jugées médiocres sur le terrain ainsi que son manque d’assiduité aux entraînements auront coûté sa place au défenseur. Une conséquence amère qui n’a pas tardé à le faire réagir au micro de RMC Sport.

« Je reste optimiste »

Adil Rami n’a cependant pas perdu le moral. C’est du moins ce qu’il laisse entendre, surtout que l’engouement médiatique autour de sa situation l’a obligé à prendre la parole :

J’essaie de garder le moral, de penser positif, d’avancer. Je reste optimiste, je suis bien entouré. Le sourire et le travail sont mes médicaments.

N’ayant rien perdu de sa bonne humeur et de son auto-dérision, le papa de Zayn et Madi avoue pour l’instant se ressourcer à Cannes, où il est « libre et déterminé ». Malgré cette déconvenue, le bout-en-train reste confiant quant à son avenir sportif et espère retrouver un nouveau club pour « chambrer et être chambré ».

Je n’attends qu’une chose : retrouver un club et montrer que je suis encore là.

Sans livrer plus de détails à propos de son licenciement de l’OM, Adil Rami revient néanmoins sur la période post-Coupe du Monde, qui s’est révélée quelque peu compliquée :

On m’avait prévenu que ça allait être dur après une Coupe du Monde. Plusieurs choses ont fait que j’ai fait une mauvaise action à l’OM : très peu de vacances, pas de préparation et pour moi, la préparation, c’était important. Après, on n’a pas tous fait une bonne saison.

D’ailleurs, le sportif de 33 ans est prêt à tout pour revenir sur le devant du terrain. Même à évoluer dans un pays étranger :

Je reste serein, que ce soit en France ou à l’étranger, je suis partant pour le combat. (…) Je suis prêt à redevenir le Adil Rami que vous connaissez.

Alors, imaptients de retrouver Adil Rami sur le terrain ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !