R. Kelly accusé de pédophilie : La justice lance un appel à témoins

R. Kelly accusé de pédophilie : La justice lance un appel à témoins
La justice américaine s’est emparée du dossier après la diffusion d'un documentaire accablant sur le chanteur R. Kelly accusé de pédophilie et d'agressions sexuelles.

La justice américaine a lancé mardi 8 janvier un appel à témoins, après la diffusion, début janvier, d’un documentaire accablant le chanteur R. Kelly sur la chaîne Lifetime.

Surviving R. Kelly

Dans ce documentaire édifiant, de nombreuses et très jeunes victimes du rappeur américain détaillent leur calvaire. Mais aussi, le silence de l’industrie de la musique qui a permis à la star de multiplier les agressions sexuelles sur mineures.

Ainsi, plusieurs procureurs cherchent à faire la lumière sur les accusations de pédophilie et d’agressions sexuelles sur plusieurs jeunes filles de moins de 16 ans qui visent le chanteur. Long de six heures, le documentaire, Surviving R. Kelly, offre un nouvel éclairage sur les accusations dont fait l’objet depuis plusieurs années Robert Sylvester Kelly. Pour ce faire, l’équipe du tournage a réalisé des dizaines d’interviews filmées avec des personnes qui ont côtoyé l’artiste. D’anciennes choristes racontent avoir été témoins de relations sexuelles entre R. Kelly et trois jeunes filles mineures, notamment la chanteuse Aaliyah (décédée en 2001), âgée de 15 ans à l’époque.

Par ailleurs, d’autres témoins assurent que R. Kelly, de son vrai nom, s’est entouré de femmes qu’il a transformé en esclaves sexuelles. Et qui sont aujourd’hui totalement coupées de leurs proches.

Des accusations « très très inquiétantes »

La procureure Kim Foxx a jugé ces accusations « très très inquiétantes ». Elle a également indiqué être en contact avec deux familles de jeunes femmes qui seraient actuellement sous l’emprise de R. Kelly.

Les premières accusations publiques visant R. Kelly remontent à près de 20 ans. Le chanteur et producteur de 52 ans, auteur du hit I Believe I Can Fly, avait été inculpé en 2002 pour avoir filmé des actes sexuels entre lui et une jeune fille de 14 ans. Toutefois, il avait finalement été acquitté en 2008. En 2017, une enquête de Buzzfeed, donnait la parole à d’anciennes « compagnes » du chanteur, ainsi qu’à des familles de femmes sous son emprise potentielle.

Or, R. Kelly n’a pas encore réagi publiquement au contenu du documentaire depuis sa diffusion. Selon une source citée par TMZ, le chanteur serait « dégoûté » par le documentaire bien qu’il ne l’ait pas visionné.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !