Polémique : Karim Benzema estime que « Didier Deschamps a cédé à une partie raciste de la France »

Polémique : Karim Benzema estime que « Didier Deschamps a cédé à une partie raciste de la France »
Ecarté de l'Equipe de France, Karim Benzema ne disputera pas l'Euro 2016. Dans une interview accordée à un quotidien espagnol, l'attaquant français a estimé que Didier Deschamps avait cédé à "une partie raciste de la France. Des propos qui font déjà couler beaucoup d'encre...

A une semaine du coup d’envoi de l’Euro 2016, la polémique enfle. Certains reprochent à Didier Deschamps de ne pas avoir sélectionné Karim Benzema et Hatem Ben Arfa. Jamel Debbouze a notamment déclaré à nos confrères de France Football :

Le sélectionneur a certainement ses raisons. Mais je n’aurais pas fait comme ça pour Benzema et Ben Arfa. Pour plein de raisons (…) Karim Benzema, et par extension Hatem Ben Arfa, payent la situation sociale de la France d’aujourd’hui.

Eric Cantona est allé encore plus loin, en insinuant dans les colonnes du quotidien The Guardian que Didier Deschamps était peut-être raciste :

Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert.

Si Hatem Ben Arfa a préféré ne pas rentrer dans ce débat, Karim Benzema, lui, est finalement sorti de son silence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses propos devraient faire couler beaucoup d’encre. Après avoir remporté la Ligue des champions avec son club, le Real Madrid, l’attaquant français s’est confié au journal espagnol Marca. Le footballeur a également pointé du doigt Didier Deschamps :

Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France. Il faut savoir qu’en France le parti d’extrême droite est arrivé au deuxième tour des dernières élections. Mais je ne sais pas si c’est une décision individuelle de Didier, car je m’entends bien avec lui, et avec le président. Je m’entends bien avec tout le monde.

Ecarté de l’Equipe de France suite à ses démêlés avec la justice, Karim Benzema estime que la France a été « injuste » avec lui. Et d’ajouter :

On me critique beaucoup en France, moi, ma famille, mon entourage, mais si j’étais une mauvaise personne, mal conseillée, je n’en serais pas là aujourd’hui. Cinq années à Lyon, sept à Madrid, à gagner des titres.

Didier Deschamps n’est pas le seul à en prendre pour son grade. Non, Mathieu Valbuena est également dans le viseur de Karim Benzema qui déclare :

Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qu’il s’est passé, qui connait la vérité, c’est Valbuena. Il a joué un rôle, il n’a pas dit la vérité, et tout vient de là. J’ai voulu l’aider, rien de plus, et l’histoire s’est retournée contre moi.

Sur les réseaux sociaux, les propos de Karim Benzema font déjà grand bruit. Malgré la polémique, le footballeur ne ferme pas les portes de l’Equipe de France et indique qu’il est prêt à rejoindre les Bleus, si jamais il est sélectionné à nouveau. Reste à savoir maintenant si ses propos ne lui porteront pas préjudice…

 

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
1 commentaire
  1. ce n’est pas être raciste que d’empêcher un joueur voyou , qui se comporte comme la pire des vermine envers un de ses partenaire poter le maillot de l’équipe de France c’est comme porter un uniforme on représente son pays et lui ne doit pas avoir un tel droit . tout comme serge aurier de jouer au PSG

Chante comme si personne ne t'entendait !