Pierre Palmade poursuivi pour usage et détention de stupéfiants

Pierre Palmade poursuivi pour usage et détention de stupéfiants
Placé en garde à vue jeudi 11 avril pour viol ainsi qu'usage et détention de stupéfiants, Pierre Palmade sera inculpé uniquement pour le second chef d'accusation.

Les choses ne s’arrangent pas pour Pierre Palmade. Accusé de viol par un jeune homme, il avait été mis en garde à vue ce jeudi jusqu’à ce que sa prétendue victime reconnaisse avoir menti. Blanchi quant à l’accusation de viol et remis en liberté, l´humoriste n’en a toutefois pas fini avec la justice. Comme l’a rapporté France Bleu, il est également mis en cause pour usage de drogue, à savoir, de la cocaïne.

Quant à Pierre Palmade, de source proche de l’enquête, la justice attend des retours d’expertises avant de décider d’éventuelles poursuites pour usage de stupéfiants.

a précisé Le Parisien.

Le quotidien révèle également que « des substances pouvant s’apparenter à de la cocaïne ont été saisies dans son appartement« .

Pierre Palmade devant la justice

Lors de sa garde à vue, l’humoriste de 51 ans a reconnu avoir invité chez lui un jeune homme de 20 ans rencontré dans un bar la nuit du 10 avril, dans le but de rapports sexuels et de consommation de cocaïne. Seulement, son comportement violent au cours de la soirée aurait poussé Pierre Palmade à finalement contacter les forces de l’ordre, qui trouveront à son domicile des preuves d’usage de drogues.

Comme l’explique Closer, le comédien a comparu l’après-midi du 12 avril selon la « procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. » L’audience a été reportée et le quinquagénaire sera bientôt de nouveau convoqué afin de connaître la sanction de son délit.

Quant au jeune homme, auteur des fausses accusations de viol, sa garde à vue a été prolongée. Il passera bientôt en jugement pour « fausse accusation » et « destruction de biens ». L’avocate de Pierre Palmade a d’ailleurs déclaré :

À la suite de la procédure de l’enquête confiée à la police judiciaire, le Parquet de Paris décide d’engager des poursuites à l’encontre de la personne ayant faussement accusé Pierre Palmade.

L’humoriste comparaîtra donc pour « acquisition et usage de stupéfiants ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !