Que sont-ils devenus : Christiane Taubira, défenseuse du mariage pour tous

Que sont-ils devenus : Christiane Taubira, défenseuse du mariage pour tous
Mais que devient Christiane Taubira ? Si l'ancienne ministre de la Justice aime entretenir le mystère, l'équipe de Potins.net a décidé de mener l'enquête !

Souvenez-vous, en mai 2012 Christiane Taubira est nommée ministre de la Justice à la suite de la victoire de François Hollande à l’élection présidentielle. Un nouveau statut qui la propulsera sur le devant de la scène médiatique et dans la terrible arène politique.

Originaire de Cayenne en Guyane, la nouvelle garde des Sceaux est aussitôt la cible de remarques racistes dès sa nomination. Mais loin d’être impressionnée, Christiane Taubira  va jusqu’au bout de ses batailles judiciaires et n’hésite pas à ébranler la classe politique. En effet, c’est elle qui a défendu le projet de loi légalisant le mariage homosexuel en 2013. Elle devient alors la pire ennemie des organisations opposées à cette réforme, et ne se fait pas que des amis. Mais qu’importe, la femme politique restera dans le gouvernement jusqu’au 27 janvier 2016, jour où elle annonce sa démission. Depuis, Christiane Taubira s’est fait plutôt discrète. Mais que devient-elle ? L’équipe de Potins.net a mené l’enquête.

« Je fais mille choses et j’aime en plus entretenir le mystère »

En décembre 2018, à l’appel de l’association Urgence Homophobie, l’ancienne ministre fait une apparition aux côtés de plus de 70 célébrités dans le clip de la chanson De l’amour.

Interrogée en mars 2019 par nos confrères de lepetitjournal.com, l’ancienne garde des Sceaux a détaillé son nouveau quotidien :

Je fais mille choses et j’aime en plus entretenir le mystère.[…] j’ai des engagements que j’entretiens bien tels que l’égalité entre les femmes et les hommes, des engagements sur les solidarités internationales devenus évanescents, creux et qui perdent leur force mobilisatrice. […] Je continue la politique non pas au niveau électif parce que je ne veux pas de mandat électif, je continue la politique avec les gens, je continue la politique de transmission en participant à ouvrir un chemin pour la nouvelle génération. Et je continue à savourer le bonheur qu’offrent les arts : la littérature, les arts sous toutes leurs formes.

Il y a quelques mois, elle avait d’ailleurs fustigé la gauche, qui selon elle, était en partie responsable de la crise des Gilets Jaunes. En effet, l’ancienne ministre avait alors demandé à ce que la gauche offre «de vraies réponses» à la colère des manifestants.

Elle doit dégager très vite une perspective, au lieu de continuer à bavarder, rabâcher, radoter des choses informes et insensées.

Avait-elle sévèrement expliqué à nos confrères du Figaro.

Vous l’aurez compris, quand Christiane Taubira s’exprime, gare à vous !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !