Malaise ! Quand Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se roulent « un patin très langoureux »

Malaise ! Quand Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se roulent « un patin très langoureux »
Si certains ne croyaient pas en leur couple, force est de constater qu'entre Carla Bruni et Nicolas Sarkozy, c'est vraiment du sérieux. D'ailleurs, les deux tourtereaux semblent être amoureux comme au premier jour...

Entre Nicolas Sarkozy et  Carla Bruni, c’est du sérieux. Si ce couple en a surpris plus d’un, cela fait maintenant plus de dix ans qu’il s’est dit « oui ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien mannequin ne tarit pas d’éloges sur son mari… allant même jusqu’à vanter ses prouesses au lit.

Ainsi, elle confiait en 2017, lors d’une interview au site Refinery29 :

Mais nous avons aussi une vie sexuelle fantas­tique. Je m’assure qu’il y ait toujours une petite part de mystère. Je crois qu’il est essentiel d’être attiré par la personne avec qui vous êtes marié, parce que quand vous ne vous désirez plus, et quand il n’y a plus de mystère, c’est là que vous êtes tenté de tricher, de mentir et c’est fini.

Nicolas Sarkozy, « un amant passionné »

Pas de doute, c’est toujours le grand amour entre eux ! Et ce n’est pas Olivier Beaumont, reporter pour le Parisien, qui dira le contraire. Dans son livre, Les pêchés capitaux de la politique, le journaliste dépeint Nicolas Sarkozy comme un « amant passionné ». D’ailleurs, il n’hésite pas à partager une petite anecdote plutôt embarrassante. Une petite anecdote repérée par nos confrères de chez Gala.

La scène se déroule en 2016, lors des législatives. Olivier Beaumont rapporte les propos d’un proche de l’homme politique qui lui a confié :

Ils se sont mis à se rouler un patin, très long, très langoureux, devant tout le monde. Une pelle monumentale, interminable […]C’était carrément bizarre, et surtout très gênant.

Visiblement, les deux tourtereaux étaient seuls au monde ce jour-là !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !