La gaffe de Donald Trump qui fait bien rire l’Angleterre

La gaffe de Donald Trump qui fait bien rire l’Angleterre
Le président américain est actuellement la risée du Royaume-Uni. Son dernier communiqué de presse a valu à Donald Trump de nombreuses moqueries de la part des britanniques.

La rigueur de l’étiquette royale britannique peut paraître exagérée pour certains mais pour d’autres, chaque détail compte et on ne plaisante pas avec le protocole. Donald Trump en sait sûrement quelque chose car son dernier communiqué de presse a particulièrement fait jaser au royaume.

La reine Elizabeth II a invité le couple Trump en juin prochain pour une visite d’état de trois jours. Afin de remercier publiquement la nonagénaire, un e-mail émanant de la Maison Blanche a été envoyé aux médias du monde entier. Et une erreur inacceptable dans le texte a scandalisé les tabloïds anglais.

« Sa Majesté Royale »

L’objet du courriel était titré comme suit :

Le président Donald J. Trump et la Première Dame Melania Trump ont accepté l’invitation de Sa Majesté Royale la reine Elizabeth II pour une visite du Royaume-Uni du 3 au 5 juin 2019.

Or, lorsque l’on parle d’un monarque en Angleterre, il est convenu d’employer les termes ou « Sa Majesté » sinon « Son Altesse Royale« . Très pointilleux, les médias anglais se sont empressé de publier des captures d’écran moqueuses, choqués de cette erreur magistrale. Le Daily Mail a même titré :

Au moins, il n’a pas fait de faute d’orthographe.

Quelques internautes américains se sont sentis obligés de présenter leurs excuses sur Twitter.

On s’excuse par avance.

Un autre s’interroge :

Trump nous embarrasse déjà et il n’est pas encore là-bas. Sa Majesté Royale ?

Il reste deux mois à Donald Trump, natif de New York aux États-Unis, pour se familiariser avec les coutumes royales britanniques.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
1 commentaire

Chante comme si personne ne t'entendait !