Nouvelle arrestation pour R. Kelly : Le chanteur est accusé d’esclavagisme sexuel et de détention de pédopornographie

Nouvelle arrestation pour R. Kelly : Le chanteur est accusé d’esclavagisme sexuel et de détention de pédopornographie
Ça n'en finit plus pour le chanteur de RnB R. Kelly. Il fait à nouveau la Une des journaux car il a été arrêté ce 11 juillet dans la ville de Chicago. De nouveaux faits lui sont reprochés.

Les ennuis continuent pour R. Kelly. Il y a quelques mois, le chanteur avait fait face à des accusations d’agressions sexuelles aggravées. Aujourd’hui, il doit à nouveau répondre devant la justice. Des faits, autres que ceux qui lui avaient été reprochés en début d’année, ont été mis en lumière.

Selon les informations du site américain TMZ, des agents fédéraux et des agents de la police de New York (la ville où il devait être emmené), ont procédé à son interpellation dans la nuit du jeudi 11 juillet, dans sa ville natale de Chicago.

Un véritable roman judiciaire

Seulement 5 mois après avoir été libéré sous caution, l’interprète de I Belive I Can Fly doit maintenant répondre de treize nouveaux chefs d’accusation. Il est suspecté de pornographie infantile et de plusieurs autres crimes fédéraux, dont le détournement de mineurs et l’obstruction à la justice, entre autres.

Les bureaux du procureur de l’Etat de l’Illinois ont révélé que des enquêtes supplémentaires ont permis de mettre en lumière des faits nouveaux. R. Kelly serait détenteur de plusieurs fichiers pédopornographiques sur lesquels des enfants sont contraints de commettre des actes sexuels.

Son avocat, Steve Greenberg, a bien confirmé l’arrestation de son client. Il a cependant refusé de donner plus de détails sur cette nouvelle affaire. La star de 52 ans risque jusqu’à 30 de prison pour les faits qui lui sont reprochés.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !