Læticia Hallyday : son ultime tentative de négociation auprès de David et Laura

Læticia Hallyday : son ultime tentative de négociation auprès de David et Laura
La bataille judiciaire est loin d'être terminée. Alors que la dernière audience s'est déroulée hier vendredi 29 mars, on apprenait que Læticia Hallyday avait proposé une ultime négociation auprès de Laura et David, qui a été refusée par ce dernier.
C’est Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer et co-auteure du livre Læticia, La Vraie Histoire, paru aux éditions Plon, qui a révélé sur le plateau de BFMTV qu’une nouvelle tentative de négociation entre la veuve du Taulier et ses beaux-enfants avait eu lieu au début de cette année. L’accord aurait été accepté par Laura Smet mais David Hallyday a opposé son veto à cette tentative de réconciliation.
Læticia Hallyday a proposé un pourcentage plus important à Laura et David que ce qui était prévu.

 Un problème de droit moral

David Hallyday a en effet refusé la proposition de sa belle-mère. Au-delà de l’aspect financier, l’aîné met un point d’honneur à mettre en avant le côté moral de cette affaire. La journaliste a expliqué sur le plateau de la chaîne d’informations :

C’était en bonne voie du côté de Laura met et ça a bloqué du côté de David Hallyday qui est très déterminé autour du droit moral à obtenir une partie. Et Læticia Hallyday est très déterminée à ne pas lui donner, donc ça achoppe toujours sur ce point-là, donc il y a la fois une volonté de sortir de l’histoire, ne pas laisser traîner encore des années, et puis ce problème du droit moral qui est vraiment le point bloquant de l’histoire.

La réponse à la question de savoir si Johnny Hallyday était résident français ou américain a été étudiée par la justice française ce vendredi 29 mars. Pour rappel, le dernier testament de L’Idole des Jeunes, rédigé en Californie, déshéritait ses deux aînés David Hallyday et Laura Smet au profit de la mère de Jade et Joy. D’ailleurs, le choix de la défense des avocats de Læticia Hallyday a été vivement critiqué.

Une nouvelle audience sera rendue en mai prochain afin de définir si Johnny avait le droit de rayer ses deux aînés de son testament.

 En attendant, une partie des royalties provenant de la vente des albums de la star ont été gelées par la justice, comme l’avait souhaité David et Laura.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !