Jeremstar revient sur le JeremstarGate : « J’étais au fond du trou »

Jeremstar revient sur le JeremstarGate : « J’étais au fond du trou »
Dans un livre à paraître très prochainement, intitulé "La Vérité, Toute La Vérité", Jeremstar se confie sur la manière dont il a vécu le JeremstarGate. Un scandale qu'il évoque également dans les colonnes du Parisien.

En janvier 2018, Jeremstar et son ancien ami Pascal Cardonna étaient cités dans une affaire de pédophilie. Jeremstar a aussitôt démenti via un communiqué mais le mal était fait. Deux mois après le scandale, la chaîne C8 décidait de se séparer de celui qui officiait en tant que chroniqueur dans l’émission de Thierry Ardisson, Les Terriens du Dimanche.

Le jeune homme a décidé d’écrire un livre « thérapie », d’abord pour « évacuer » mais également pour raconter sa véritable descente aux enfers. Interrogé par Le Parisien, il déclarait dimanche 31 mars :

Je suis là pour en tirer un enseignement, pour élever la jeunesse vers autre chose que la télé-réalité, lui expliquer le danger des réseaux sociaux. J’ai envie que ceux qui me suivent grandissent en même temps que moi, qu’ils se servent de mon histoire pour puiser de la force.

Pas loin de la dépression

Le scandale a commencé quand le blogueur Aqababe a diffusé sur la toile une vidéo intime de Jeremstar, ainsi que des conversations entre lui, Pascal Cardonna et des mineurs. Il tient à mettre en garde ceux qui seraient tentés de tourner ce genre de vidéos :

Aujourd’hui, tout reste sur Internet, tout peut être transmis facilement. Ne tournez pas ça, c’est débile.

Très remonté, le jeune homme de 32 ans attend toujours des suites judiciaires. Jeremstar ne s’en cache pas, il a pensé au pire :

Je n’avais pas envie qu’on se réjouisse de mon malheur, qu’on voit que j’étais au fond du trou alors je suis resté enfermé. Je suis très anxieux de nature. Là, ça a été l’apothéose : envie de vomir, de pleurer. Je m’endormais avec des crises d’angoisse. La nuit, je rêvais de la polémique. À la fin, j’avais envie de fermer les yeux, de ne plus me réveiller.

L’ancien blogueur a cependant su rebondir et est à présent un homme un peu plus serein. Il a plusieurs projets en route, comme la mise en ligne le 4 avril du site harcelement.online. Il a expliqué au Parisien :

Cette plateforme aura un forum anonyme où les victimes de harcèlement scolaire et de cyber-harcèlement  pourront raconter leurs histoires. Il y aura des informations sur comment réagir, ce que dit la loi, à qui en parler et des témoignages de people à qui cela est arrivé. À l’école, à cause de mon orientation sexuelle, on placardait des photos de moi dans les toilettes. Beaucoup vivent pire aujourd’hui avec les réseaux sociaux.

Vous pourrez également retrouver Jeremstar sur les planches, au Théâtre Bobino, à Paris le samedi 6 avril. Il sera à l’affiche de L’Interrogatoire, une pièce adaptée du scandale qui a failli le faire sombrer.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !