Jeanne Mas préfère se donner la mort plutôt que l’attendre

Jeanne Mas préfère se donner la mort plutôt que l’attendre
Jeanne Mas était mardi 21 mai invitée de Jordan De Luxe sur la station parisienne Voltage. La chanteuse a évoqué la mort sans tabou et notamment son rapport au suicide.

Jeanne Mas a récemment sorti un best-of et une autobiographie, Réminiscences. Elle y raconte notamment sa tentative de suicide à l’âge de 17 ans :

Je n’existais pas pour mes parents, je suis arrivée en Italie, où je n’existais pas non plus,  Alors j’ai pris des pilules…

L’interprète d’en Rouge et noir tente d’expliquer son rapport à la mort et sa relation « saine » au suicide.

J’étais pas dépressive. C’était un coup comme ça.

Jeanne Mas poursuit :

J’ai une relation avec le suicide qui est très saine. Se suicider, c’est contrôler sa vie. Je trouve ça parfait. Moi je pense que je me suiciderai. Je veux contrôler ma vie. Je contrôle tout dans ma vie, je ne vais pas me faire contrôler par la mort .

« Se suicider, c’est contrôler sa vie »

Pour la chanteuse maintenant expatriée aux Etats-Unis , il ne sert à rien de vivre si la vie est un fardeau

Si la vie, tu ne la vis pas positivement, ça devient un fardeau. Ça ne sert à rien de vivre avec un fardeau. Il faut vivre souriant, positif.

Et elle a une méthode bien à elle pour remonter la pente quand elle n’a pas le moral :

 Je ne supporte pas être négative. Des fois, si je sens que je suis un peu dans le mood down, je vais faire du shopping. Ça fait un bien fou de faire du shopping ! Et je me relève tout de suite.

La chanteuse a également donné son point de vue sur l’affaire Vincent Lambert :

Je trouve qu’il faut préserver la vie. Tant qu’il y a de la vie pour ceux qui veulent vivre, il faut continuer cette vie, même si on a l’impression qu’être est toute petite.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !