Héritage de Johnny Hallyday : Pourquoi Laura Smet a souhaité révéler l’affaire au grand jour…

Héritage de Johnny Hallyday : Pourquoi Laura Smet a souhaité révéler l’affaire au grand jour…
L'affaire autour de l'héritage de Johnny Hallyday faut couler beaucoup d'encre depuis que Laura Smet a révélé vouloir contester le testament de son père. Un grand déballage médiatique qui serait purement stratégique...

L’affaire fait grand bruit. Déshéritée par son père, Laura Smet a fait savoir lundi 12 février qu’elle souhaitait contester le testament de Johnny Hallyday. C’est via une lettre post-mortem adressée au défunt chanteur que la comédienne a expliqué sa décision… Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour connaître la réponse de Laeticia Hallyday, qui a quant à elle exprimé son « écoeu­re­ment de l’ir­rup­tion médiatique autour de la succes­sion de son époux ».

La veuve de Johnny Hallyday aurait préféré que les deux aînés du rockeur s’en tiennent à un cadre familial. Mais Laura Smet ne l’a pas entendu de cette oreille… et ce, pour une raison bien précise. En effet, invitée sur le plateau de C à Vous mercredi 14 février, Léna Lutaud, grand repor­ter au Figaro, a expliqué :

Le but, c’est de détruire l’image de “la Madone” de Laeti­cia, mettre vrai­ment la pres­sion, prendre l’opi­nion publique de son côté pour la forcer à venir négo­cier dans les plus brefs délais.

« Laura Smet n’avait pas le choix »

Une stratégie médiatique que semble confirmer également Jean-Pierre Pasqua­lini, directeur des programmes de Melody :

Un avocat qui a envie d’at­taquer, il n’a pas besoin de passer par des préliminaires, il peut y aller direct. Donc dans ce cas-là, s’il a pris le temps de faire toute cette blitz­krieg d’in­ti­mi­da­tion, c’est pour arri­ver à une table de négo­cia­tions.

Selon ce dernier, Laura Smet « n’avait pas le choix » :

Soit elle se tait et il ne se passe rien, on laisse faire ce que les Améri­cains ont consi­gné, soit elle décide de porter ça devant l’es­pace public et peut-être devant les tribu­naux.

Et de conclure :

Dans ce cas-là, [Laura] menace d’un blocage qui peut durer 10 ans. Ça peut faire vaciller Laeti­cia, de se dire “Sois je négo­cie et je peux débloquer la situa­tion, soit tout va être bloqué” : les droits d’au­teurs, la Sacem, tout ça…

Alors que son image est égratignée depuis le début de cette affaire, Laeticia Hallyday semble être aujourd’hui au pied du mur. Reste à savoir maintenant ce qu’elle va faire…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !