Gérard Depardieu : Le comédien dézingue le milieu du cinéma dans Quotidien

Gérard Depardieu : Le comédien dézingue le milieu du cinéma dans Quotidien
Invité dans l'émission Quotidien, Gérard Depardieu s'est confié sur les situations qui ont tendance à l'énerver sur certains tournages. Réalisateurs un peu trop pointilleux, heures supplémentaires... L'acteur a balancé sur les inconvénients de son métier face à Yann Barthès, avec la sincérité qu'on lui connaît.

Ce mercredi 13 mars sort la comédie Convoi Exceptionnel, qui marque les retrouvailles entre Gérard Depardieu et Bertrand Blier. La complémentarité entre l’acteur et le réalisateur a traversé les décennies et se ressent dans de nombreux films, parmi lesquels Les Valseuses, Buffet Froid ou encore Tenue de Soirée.

Cette relation singulière, Gérard Depardieu ne l’a évidemment pas avec tous les cinéastes. De passage sur le plateau de Quotidien, l’acteur s’est d’ailleurs confié sur ce qui a tendance à l’énerver chez certains réalisateurs, avec son franc-parler habituel.

Gérard Depardieu révèle ce qui le « fait chier » sur les tournages

La carrière de Gérard Depardieu n’est plus à présenter. À 70 ans, le comédien compte plus de 200 films à son actif et pléthore de récompenses, dont deux César et un Golden Globe. Au cours de sa carrière, l’acteur a tourné sous la direction de Maurice Pialat, François Truffaut, Alain Resnais ou encore Ridley Scott, pour ne citer qu’eux.

De ses innombrables expériences, Gérard Depardieu ne garde pas que des bons souvenirs. Invité sur le plateau de Quotidien le lundi 11 mars, le comédien a même fait part d’une certaine amertume vis-à-vis du milieu du cinéma. Assumant totalement sa réputation de râleur face à Yann Barthès, le père de Julie Depardieu a expliqué ce qui lui déplaît sur certains plateaux. Au sujet des heures supplémentaires et des tournages de nuit, l’acteur a en effet déclaré, cité par nos confrères de Voici :

La nuit, qu’est-ce que tu veux faire à tourner la nuit ?!  […] Ça va 5 minutes. Au cinéma, ils sont cons. Il y en a marre. C’est vrai que c’est beau d’éclairer la nuit… mais moi, ça me fait chier !

L’autre situation que Gérard Depardieu semble ne plus supporter, c’est lorsqu’un cinéaste a tendance à refaire des prises de manière excessive. Il a ainsi ajouté à ce sujet :

C’est vrai qu’il y a des metteurs en scène qui nous font chier, qui se prennent au sérieux, qui font 50 prises… Jean-Jacques Beineix… je me souviens aussi de Giuseppe Tornatore, sur un film italien…

Avec une telle filmographie, Gérard Depardieu a donc eu largement le temps d’identifier des méthodes dont il se passerait bien, et contre lesquelles il n’hésite plus à râler.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !