Eurovision 2019 : Madonna chantera malgré les appels au boycott

Eurovision 2019 : Madonna chantera malgré les appels au boycott
Madonna reste déterminée à chanter en Israël pour l’Eurovision 2019. Et ce, malgré les appels au boycott.

Madonna n’est pas du genre à se laisser impressionner et elle le prouve une nouvelle fois.

« Je ne cesserai jamais de jouer »

En effet, la Madone se produira bien sur scène lors de la finale du concours de l’Eurovision 2019. Censée se produire le 18 mai à Tel-Aviv lors de la grande finale elle s’est dite, ce mardi, déterminée à assurer sa prestation en dépit des appels au boycott suscités par sa venue en Israël. Car l’annonce de la venue de l’artiste a déclenché une vive polémique. Celle-ci a été alimentée par de nombreux artistes ou organisations soutenant la campagne d’appels au boycott dite du BDS (Boycottage, Désinvestissement, Sanctions) pour protester contre « la violation des droits des Palestiniens ».

Je ne cesserai jamais de jouer de la musique pour me plier à de quelconques demandes politiques. Pas plus que je ne cesserai de m’élever publiquement contre les violations des droits humains, où que ce soit dans le monde.

A revendiqué Madonna une déclaration relayée par les médias américains et israéliens.

Ainsi, la reine de la pop devrait interpréter son nouveau single Medellin et un deuxième titre inédit extrait de son prochain album Madame X, attendu le 14 juin. Habillée par Jean-Paul Gaultier, la star américaine aurait exigé pour l’occasion 1,5 million de dollars de cachet, selon les médias israéliens.

Une incertitude subsiste

Toutefois, toujours selon les médias israéliens, la participation de Madonna à l’Eurovision n’est pas encore une certitude. En effet, les organisateurs du concours, l’Union européenne de radio-télévision, ont souligné lundi que le contrat avec la star mondiale n’était toujours pas finalisé :

Nous avons besoin d’un cadre sécurisé. S’il n’y pas de contrat signé cette semaine, elle ne sera pas sur la scène.

A précisé Jon Ola San, le responsable du concours lors d’une conférence de presse à Tel-Aviv.

Outre Madonna, Netta, sacrée gagnante l’année dernière, sera également de la partie avec son titre Toy, tout comme Conchita Wurst. La chanteuse transsexuelle, victorieuse en 2014, viendra chanter Heroes de Mans Zelmerlöw. Pendant que le chanteur suédois, qui lui avait succédé au palmarès, interprétera Fuego d’Eleni Foureira, la candidate chypriote arrivée deuxième en 2018. Cette dernière reprendra quant à elle Dancing Lasha Tumbai du drag-queen Verka Serduchka. Lui aussi deuxième en 2007. Histoire de boucler la boucle, l’Ukrainien revisitera Toy, de Netta.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !