Elton John évoque ses relations épineuses avec sa mère

Elton John évoque ses relations épineuses avec sa mère
La parution imminente de la biographie d'Elton John dévoile ses secrets les plus intimes, et notamment de sa relation conflictuelle avec feu sa mère, Sheila.

Moi, Elton John. Voici le titre plutôt sobre de l’autobiographie du chanteur. Pourtant, dès les premières pages, l’ombre omniprésente de sa mère Sheila déstabilise le lecteur. Jusqu’à la mort de cette dernière en 2017, Elton John accumulera les phrases assassines et subira le comportement toxique de sa génitrice.

« Je t’aime aussi, mais je ne t’apprécie pas »

Rapidement identifiables, les mélodies d’Elton John sont souvent citées en référence. En effet, depuis les années soixante-dix, la discographie du chanteur est impressionnante. Ses clips, ses concerts, ses tenues… Sa carrière est exceptionnelle puisqu’il a su traverser les époques sans souffrir de la moindre traversée du désert.

Mais s’il semble jovial à chacune de ses apparitions, Elton John souffre. Rien ne semble pouvoir apaiser la source de ses tourments intérieurs. Une seule personne est responsable de cet état de faits : sa mère, Sheila. Cette dernière n’a jamais accepté les choix de son fils et l’a souvent mis en garde contre lui-même.

J’espère que tu réalises que tu choisis une vie dans laquelle tu seras seul, à jamais.

Dans une interview accordée au Mirror, Elton John revient sur cette dispute qui aurait fait voler en éclats cet équilibre familial déjà fragilisé. Le départ de son attaché de presse, Bob Halley, aurait été la goutte d’eau.

Maman était livide quand elle a appris que Bob était parti, il faut dire qu’ils s’entendaient extrêmement bien, elle n’a pas voulu écouter mes explications

Puis suivra une longue tirade tyrannique de cette mère « toxique ». Elton John ne pourra jamais l’oublier.

Bob avait plus été un fils pour elle que je ne l’avais jamais été

Personne ne sera épargné. Même David Furnish, le compagnon et futur époux d’Elton John, en prendra pour son grade puisque Sheila déclarera

Tu tiens plus à ce machin avec lequel tu vis qu’à ta propre mère.

Après son mariage en 2014, il accueille Zachary et Elijah et découvre ainsi les joies de la paternité. L’objectif est simple : avancer tant bien que mal pour colmater la blessure béante de l’absence.

Pourtant,  quelques années plus tard, lorsqu’il apprend la maladie de Sheila, il se rend à son chevet en tentant de refermer la porte sur ce passé tumultueux. Sans succès. Les non-dits ont eu le dernier mot.

Heureusement, avec la sortie de cette autobiographie, dont la traduction française est attendue pour mi-octobre, Elton John apprend à pardonner et tire les leçons de ce passé douloureux. Il sait qu’il pourra compter sur le soutien indéfectible de son public.

 

 

 

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !