“C’est une libération” : les confidences de Jérémy Frérot sur la fin du groupe Fréro Delavega

“C’est une libération” : les confidences de Jérémy Frérot sur la fin du groupe Fréro Delavega
Trois ans après leur séparation, Jérémy Frérot s’est confié sur la fin du duo français au micro de RTL.

Les Fréro Delavega est un groupe français constitué de deux membres : Jérémy Frérot et Florian Delavega, tous deux originaires de Gironde. Le duo commence très vite à poster des vidéos d’eux chantant sur YouTube avant de se faire remarquer et de participer à la troisième saison de The Voice. Eliminés au quart de finale, cela n’a pas empêché le duo de connaître le succès juste après en signant avec le label Capitol Music France où ils ont sorti leur premier album Fréro Delavega en 2014 dont sont issus les singles à succès Sweet Darling et Le Chant des Sirènes.

Un an après, le duo est revenu avec un nouvel opus intitulé Des Ombres et des Lumières avec le titre phare Ton Visage.  Mais malgré un succès fulgurant, le groupe annonce leur séparation après une grande tournée française au terme de l’été 2017.

“C’est dur de chanter à deux”

Trois ans après leur soudaine séparation, Jérémy Frérot s’est confié sur sa nouvelle carrière solo au micro de RTL ce mercredi 17 avril. A l’occasion du début de sa tournée après la sortie de son premier opus solo Matriochka, le chanteur de 29 ans s’est épanché sur la fin de son duo avec son ami Florian.

Ça été plutôt une libération de chanter seul. C’est dur de chanter à deux. Il faut garder un cap, il faut garder une ligne vocale (…) Tout seul, on peut interpréter les choses différemment, donc les théâtraliser et c’est ce que j’aime faire. C’est assez plaisant finalement de chanter tout seul. C’est complètement plus poétique. Un concert, c’est un voyage (…) En fait, on devient patron. Je gère d’autres choses et tout seul, c’est deux fois plus de travail.

Une interview où le mari de Laure Manaudou a donné quelques nouvelles de son acolyte Flo Delavega, très discret depuis son retrait de la vie médiatique.

C’est plutôt lui qui a décidé pour moi. Il en avait marre de bouger, d’être sous le feu des projecteurs. Il a eu besoin d’arrêter, ça lui a fait beaucoup de bien.

Les fans pourront se réjouir de voir le bordelais dans toute la France et en Belgique pour sa toute première tournée en solo.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,
Soyez le premier à commenter !

Chante comme si personne ne t'entendait !